CurcumaNews

Soins des cheveux et des ongles


La semaine dernière s’est tenue la 3ème Masterclass en oncologie organisée par La Roche Posay.

Lors des deux précédentes classes nous avions abordés les soins de la peaux pendant les traitements puis les soins des cicatrices et les tatouages.

Cette fois ci il était question des soins à apporter aux cheveux et aux ongles pendant les traitements et nous avons appris énormément de choses grâce aux précieux conseils des intervenants.

Nous avons ensuite parlé de la gestion de la douleur et plus particulièrement de la sophrologie. Pratique que je trouve extrêmement polyvalente et efficace. Je m’en suis largement servie pendant mes traitements. Du coup j’y consacrerais un article complet qui arrivera prochainement.

cicatrice et tatouage

Les cheveux

Lorsque l’on commence un traitement pour le cancer une des première crainte (après celle évidente de survivre) est la perte des cheveux.

Je dois bien avouer ne pas mettre trop souciée de ce point car toutes mes peurs étaient dirigées vers ma fille. Je ne vais pas radoter j’ai déjà tout raconté dans mon histoire, chacun gère à sa manière et surtout comme ça se présente. Pas évident.

Et donc, pour beaucoup de personnes concernées par la perte des cheveux pendant les traitements, il s’agit d’un vrai sujet sensible. On les perdra en fonction des traitements, il n’y aura alors malheureusement pas grand chose à faire. S’ils doivent tomber ils tomberont. On peut par contre faire en sorte de ne pas avoir mal et d’aider la repousse.

Les traitements non ciblés sont très alopéciants à l’inverse des thérapies ciblées avec lesquelles nous perdons moins les cheveux. Ils pourront par contre changer de texture, devenir bouclés ou changer de couleur, tout cela de façon temporaire. A la fin des traitements ils retrouveront la plupart du temps leur texture d’origine.

J’ai les cheveux très fins et je me souviens qu’à la repousse ils étaient très épais et bouclés. J’aimais beaucoup cette nouvelle texture (s’il faut trouver un point positif). Mais ça n’a duré que quelques mois. Ensuite tout est rentré dans l’ordre. L’ordre peut parfois mettre du temps à revenir.

Lorsque les traitements commencent, nous pouvons faire du préventif en commençant par raccourcir les cheveux long. La chute sera moins perturbante. Pas la peine de rasé immédiatement (encore que, chacun fait ce qu’il veut) mieux vaut attendre qu’ils commencent à tomber pour mieux gérer cette période qui peut être douloureuse (physiquement avec un crâne très sensible et psychologiquement pour des raisons évidentes).

Au bout de 2 à 3 semaines après la première injection, si la chimiothérapie est alopéciante (c’est généralement le cas des chimios injecter toutes les 3 semaines) vos cheveux commenceront à tomber. Il faudra alors laver son crâne avec des shampooings très doux. Quoi qu’il en soit n’hésitez pas à masser votre cuir chevelu pour plus de confort et de drainage.

Vous pourrez vous passer de l’huile de ricin sur le crâne pour stimuler la repousse. Même chose pour les cils et les sourcils que l’on pourra masser. Veillez à ne pas utiliser de mascara avant qu’ils ne tombent car vous les perdriez tous au démaquillage (c’est aussi le cas directement après la repousse).

Les chimios hebdomadaires sont moins alopéciantes. Il vous sera alors proposé de mettre un casque réfrigérant pour éviter qu’ils ne tombent (on peut vous le proposer quelle que soit la chimio). En effet, le refroidissement du cuir chevelu réduit le passage des molécules de chimiothérapie dans les vaisseaux proche du crâne. Le sang circule moins (du fait de la contraction des vaisseaux) et la chimio aussi. Il faut le porter sur cheveux mouillés alors bon courage en hiver (surtout si vous ajoutez les moufles et les chaussons) et il sera remplacer dès qu’il ne sera plus froid (toutes les 30 minutes environ). Vous pourrez laver vos cheveux la veille et les laissez tranquille le reste de la semaine pour ne pas provoquer la chute avec le frottement.

Lors de la repousse, on évitera de faire des colorations chimiques immédiatement. Si vraiment vous souhaitez les colorer, orientez-vous vers des colorations végétales sans ammoniaque.

Si les cheveux ne repoussent pas correctement au bout de 6 mois, s’il y a des trous, des zones sensibles ou encore une alopécie cicatricielle, il ne faut surtout pas hésiter à consulter un dermatologue qui vous donnera la meilleure marche à suivre.

cicatrice et tatouage

Les ongles

Les ongles pendant les traitements c’est la même chose, on croise les doigts pour qu’ils ne leur arrivent rien. Encore une fois, j’étais tellement tétanisée que je n’ai rien fait de particulier, enfin, en y repensant j’avais peut être appliqué un vernis au silicium, c’est fou comme la mémoire fait le tri des mauvais souvenirs.

Les dégâts sur les ongles peuvent se manifester dans les deux mois post chimio.

Plus la peau est mate et plus les ongles sont susceptibles de noircir. Mais il n’y a pas de règle, tout peu arriver. La aussi vous pourrez utiliser des moufles ou chaussons réfrigérés pour éviter que la chimio ne circule trop aux extrémités. Comme pour le cuir chevelu, le massage est de mise pour stimuler la circulation. En plus il vous relaxera et ça n’est pas du luxe en ces périodes de crise.

L’ongle n’aime pas l’humidité, elle le fragilise. ll faudra donc veiller à porter des gants pour faire la vaisselle ou tout autre activité avec de l’eau. On évitera aussi les macérations dans le bain.

Si vos ongles se décollent, entourez-les d’un pansement pour éviter les infections.

Pour éviter qu’ils ne soient photosensibles vous pouvez utiliser un vernis de couleur mais ils sont rarement neutres. Les vernis au silicium renforcent également vos ongles.

Les ongles des mains mettent environ 6 mois pour repousser et jusqu’à 1 an pour les pieds. Si vos ongles restent sensibles même longtemps après les traitements, n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Il faudra quoi qu’il en soit prévenir l’humidité (ça vaut pour tous ceux qui souhaitent avoir des ongles solides).

rhubarbe

Alimentation

Rappelons qu’une alimentation équilibrée est de mise pour favoriser un bon retour à la normal. Je ne le dirais jamais assez mais c’est primordial que ce soit pour les cheveux qui représente quand même le reflet de notre santé ou pour tout ce qui se passe à l’intérieur. Permettre au foie de se libérer plus rapidement des toxines accumulées lors des traitements pour redonner au corps son équilibre. Ne pas se surcharger en alimentation toxique, grasse et trop sucrées pour justement ne pas donner de travail supplémentaire à nos pauvres organes filtres qui se coltinent un sérieux boulot d’élimination en parallèle (reins, foie, peau, poumons, intestins).

Veillez à avoir une alimentation non carencée et riche en vitamines et minéraux, quitte à vous aider avec des compléments naturels de qualité. Veillez à une juste dose de protéines, de fer et de zinc et de magnésium.

Et en parallèle, veillez aux trois autres piliers naturopathiques, à savoir, un bon sommeil, une bonne gestion du stress et une activité physique régulière. Vous avez là les meilleurs moyens de retrouver votre équilibre (et vos cheveux, ongles, sourcils et cils en pleine forme).

5 habitudes qui font mal
On se détend et on respire un bon air, au calme

Style

Vous avez dit futile ? Non, je ne pense pas. Tout ça est suffisamment lourd à gérer alors autant se lâcher un peu en parallèle et oser s’aventurer sur des terres inconnues. Vous avez perdu vos cheveux ? Il existe de nombreuses solutions (temporaires) pour palier ce désagrément.

Le port d’un joli foulard directement sur le crâne ou agrémenté d’une perruque ou d’une belle frange que vous trouverez chez ma copine Julie Les franjynes qui propose foulard et franges.

En hiver pour ma part c’était perruque et bonnet en laine, j’avais vraiment trop froid et ceux qui n’étaient pas au courant de ma situation n’y voyaient que du feu.

En plein été vous pouvez aussi assumer le crâne rasé (en hiver aussi mais il faut être plus courageux), c’est ce que j’ai fait dès que les cheveux ont commencé à poindre.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de La Roche Posay qui est une mine de bons conseils. Vous y trouverez même de super séances de sophrologie, mais ça, on en reparlera bientôt.

Vous pouvez retrouver la box solidaire bas&sh x curcumabox dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à l’association « En avant la santé » qui promeut l’éducation à la santé et au bien-être tout au long de la vie. Vous y retrouvez le joli foulard que je porte sur la photo. Très grand, tout doux, un vrai doudou !

box solidaire ba&sh x curcumabox

 

Commentaires

  1. Merci pour toutes ces astuces et la qualité de vos produits ! Vos recettes sont top !
    Avez-vous un conseil pour un déodorant « idéal »?

    1. Bonjour, merci !
      J’utilise un déodorant maison qu’une amie fabrique. Je vais me pencher sur une recette maison prochainement 😉 En tous cas, le bicarbonate fait des miracles (si vous le tolérez), aucune odeur et il régule la transpiration. A tapoter sous les aisselles avec les doigts mouillés. a bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *