CurcumaNews

Les modes de cuisson


Voici un article qui a son importance.

En effet, vous aurez beau sélectionner vos produits avec soin, faire votre marché avec amour, taillez vos légumes tel un sculpteur, cuisinez en chantant, si vous maltraitez vos aliments pendant la cuisson, rien de tout cela n’aura d’importance.

Il s’agit d’une étape cruciale. Sélectionner ses produits, oui ! Les cuire correctement, double oui !

Je vais vous faire un petit tour d’horizon des différents modes de cuisson et tenter de vous montrer que les meilleures cuissons pour notre santé sont loin d’être les plus chiantes ennuyeuses, comme beaucoup le pense.

Un article pour la ménagère de plus de 50 ans ? Entre autre bien sur mais pas que. Cet article vous concerne si vous avez un quelconque interêt pour la cuisine et, si vous avez une passion de l’aliment, il est fait pour vous (mais si c’est le cas vous saurez déjà certainement tout ça). Si ce n’est pas vous qui cuisinez, faites le tourner à ceux qui manient les spatules chez vous, pour bénéficier de tous les bienfaits.

Les modes de cuisson

 

Quel mijoteur êtes-vous ?

Vous êtes un bourreau de l’aliment si pour vous :

  • Le plat est prêt lorsque le « ding » du micro-onde retentit
  • Pas de cuisson sans odeur, il faut que ça sente, il faut que ça colle
  • Toutes vos poêles sont rognées jusqu’à l’os
  • Vous disposez d’un millard d’ustensiles pour broyer, mixer, écraser, mouliner, réduire à néant l’aliment (mouhahahaha)
  • La cuisson vapeur n’est réservée qu’en cas de régime stricte
  • Vous ne faites pas la différence entre cuiseur vapeur et cocotte minute
  • Tout doit mijoter des heures pour avoir du goût
  • Lorsque vous soulevez le couvercle de votre cocotte, on ne distingue plus aucun aliment
  • Vous réchauffez (recuisez) vos plats plusieurs fois sans l’once d’un remord
  • Vous faites cuire à haute température dans des contenants en plastique 

J’ai moi même été un bourreau de l’aliment pendant de nombreuses années mais j’ai arrêté, comme quoi, rien n’est inéluctable. Allez, je vous guide.

A privilégier

Les cuissons douces qui ne devraient pas excéder 110°. Pour cela vous pouvez simplement réduire la température de votre four ou baisser vos plaques de cuisson. Une cuisson douce et homogène vous garantira des aliments riches en goût et en couleur. Leur biodisponibilité sera préservée et vous n’aurez aucun mal à digérer. Vous retrouverez tout ce que les techniques industrielles ont détruit au bénéfice des allergies, des carences, des intolérances alimentaires (la « mode » du glutenfree n’est pas là par hasard)… Car au final, tout ce qui nous facilite la vie nous l’empoisonne (les plats préparés, le micro-onde, les détachants sans frotter…). Gagner du temps d’accord mais il n’est pas nécessaire de se faire du mal pour autant. Il existe des techniques redoutablement efficaces, saines et gourmandes (oui oui) pour ne pas négliger notre capital santé. Quelques habitudes simples à adopter pour voir de nombreux troubles s’éclipser sans même dire au revoir. Je commence par vous exposer la première et celle qui a radicalement transformé mon quotidien (et celui de ma famille).

les modes de cuisson

La vapeur douce

C’est LA cuisson idéale du quotidien. Tout le monde s’y retrouve, elle favorise la digestion et évite les inconvénients de type ballonnement. Rapide et peu salissante, sans odeur de friture qui colle. Elle agit comme un sauna en faisant suer les aliments et en éliminant les toxines de surface. Les aliments suent sans être malmenés, ils conservent leur couleur, signe que les nutriments n’ont pas été altérés. Elle est aussi excellente pour réchauffer sans recuire, et ça, c’est bien pratique !

Les aliments sont partiellement libérés de leurs toxines et de leurs graisses qui finissent dans l’eau de cuisson. Cette dernière est donc à jeter, vous ne pourrez pas la réutiliser.

Utilisez une cocotte en inox à fond épais et avec un couvercle arrondie pour ne pas que la vapeur d’eau retombe sur les aliments (j’utilise le Vitaliseur, je vous en parle plus loin). Le couvercle étant libre, la vapeur peut s’échapper sans contrainte pour ne pas dépasser 95° (contrairement à la cocotte minute qui est sous pression et où la température atteint 140°).

Vous pourrez tout préparer dedans, vos viandes et poissons seront délicieux, vos légumes savoureux, vos dessert onctueux. Je fais même des pains moelleux avec. Ma recette préférée au Vitaliseur ? Les oeufs cocottes, une tuerie prête en 8 minutes et à agrémenter selon vos désirs et vos restes (je vous donne bientôt une recette). Bref, pour ma part c’est le mode de cuisson qui m’a fait gagné le plus en bienfaits, en temps et en goût. Les légumes sont tous prêts en 4 à 8 min. Un poulet entier cuit en 30 minutes, il ne sera pas rôti mais moelleux à souhait et rien ne vous empêche de le passer au grill 5 minutes.

En gros, si vous vous plaigniez de ne pas avoir assez de temps pour cuisiner des légumes, c’est l’outil qu’il vous faut. C’est mon outil du quotidien.

L’étouffée, le bain marie, le wok

Vous avez d’autres cuissons douces comme l’étouffée ou le bain marie. Sachez simplement que plus la cuisson est brève, plus les nutriments sont préservés.

Le wok peut également faire l’affaire sous certaines conditions. La cuisson doit être « minute » car la température est très élevée. Si vous aimez vos légumes croquants elle sera très bien car très brève. Attention à ne pas faire fumer l’huile.

Les graisses et les protéines animales sont les aliments les plus mutagènes à la chaleur il faut donc particulièrement veiller à leur cuisson.

les modes de cuisson

A éviter

Les cuissons qui maltraitent les aliments sont à éviter autant que possible. Encore une fois, rien n’empêche de se faire plaisir, tout est question de bon sens, on ne fait griller de toute façon qu’une partie de l’année mais autant ne pas le faire tout l’été non plus. Sont donc concernés :

  • Les barbecue, les fritures
  • Le fumage
  • Les hautes températures, cocotte minute, four à fond
  • Le mijotage à rallonge
  • Le micro-onde
  • Réchauffer ses plats car c’est indigeste et certains deviennent toxiques (comme les pommes de terre, champignons, carottes…) (la cuisson vapeur vous permet de réchauffer sans recuire)
  • Cuisson au gaz, non pas qu’elle soit mauvaise mais la température monte très très vite, attention à ne pas faire fumer vos huiles

Toutes ces cuissons détruisent les nutriments et favorisent la réaction de Maillard, c’est à dire une action des sucres sur les protéines qui donne ce bon goût rôti ou cette croute bien dorée au pain mais qui génère aussi des produits de glycation très mauvais pour la santé.

Ces cuissons ne sont pas à bannir (si vous n’en avez pas envie) mais à utiliser occasionnellement. Si votre quotidien est fait de viande saisie dans de l’huile bien fumante, il serait peut-être bon de varier un peu.

Quelques astuces

Quand on est pas encore prêt à troquer son poulet rôti au four contre des aiguillettes de poulet à la vapeur, on peut aussi essayer de faire moins pire (oui je sais ça se dit pas mais j’aime bien).

En choisissant un bon matériel déjà

On remplace les poêles anti-adhérentes RAYEES sans négociations possibles (du genre « mais je l’aimais bien celle là »), pas de sentiment, tchao (et pas la peine de les refourger dans une brocante, on pense à la santé de son prochain). Le mieux étant d’éviter les poêles de ce genre en les remplaçant par de l’inox 18/10, de la fonte ou du fer tout simplement. Elle dureront dans le temps et avec quelques astuces vos préparations n’accrocheront pas (utilisation d’un couvercle par exemple). Si vous ne souhaitez pas prendre autre chose, veillez à ne pas les rayer et à les remplacer dès que c’est le cas (autant être soigneux pour ne pas se ruiner et polluer outre mesure).

On utilise des moules en verre pour la cuisson au four (adieu silicone qui donne un mauvais goût et intoxique les aliments) et du papier cuisson non traité non blanchi. Facile.

Les modes de cuisson

Les bonnes huiles

On utilise les bonnes huiles de cuisson et on respecte leur point de fumage. Une huile ne doit pas fumée, un beurre ne doit pas noircir.

On révise ses classiques en matière d’assaisonnement car ils peuvent réellement sublimer un plat, et surtout post cuisson (idéalement à la vapeur)(elle lâche rien la fille). Humectez votre poisson d’une sauce à l’huile d’olive, au tamari et au cumin post cuisson et vous m’en direz des nouvelles.

Retrouver le goût

Essayons de retrouver le goût vrai des aliments. Aujourd’hui les palais sont totalement anesthésiés. Il faut de la sensation en bouche (toujours plus, comme dans la vie), plus de sauces, plus de relevé, plus d’épices, plus de sel, plus de cuisson, plus de dissimulation de l’aliment de base. Vous constaterez qu’après un sevrage très court on retrouve vite le goût réel des aliments et alors tous les plats préparés qui avant nous paraissaient déjà insipides, sont en plus devenus trop salés, trop sucrés, et on se demande comment on a fait pour manger un truc pareil (si en plus vous faites un sevrage tabagique, c’est Hollywood dans votre bouche).

Mangez un tiramisu industriel et un fait maison (oui, même s’il y a de la crème, ça fait parti des exceptions) et vous verrez, dans un premier temps vous préfèrerez l’industriel car vous y êtes habitué, les exhausteurs de goût, le trop plein de sucre… Faites votre sevrage et comparez. C’est incomparable et c’est bluffant. L’un des deux est surtout imbouffable.

Sélectionner ses aliments

Si vous prenez le temps de choisir vos aliments, de connaitre leur origine, de privilégier leur qualité, alors vous aurez envie d’en prendre soin. Tout comme on fait plus attention à ne pas souiller un intérieur propre, on ne souhaite pas maltraiter des aliments que l’on a choisi avec amour.

Les modes de cuisson

Choisir les bonnes associations

Des frites acidifiantes associées à des légumes verts alcalinisants. Le repas est une question d’équilibre dans son ensemble. Si vous êtes un inconditionnel de la junk food, essayez de mixer avec des crudités et de l’eau, plutôt qu’un soda et des chips. Enfin je dis ça, mais essayer aussi d’en manger moins tant qu’à faire. Et là je radote grave (mais la lourdeur ne me fait pas peur), « ce ne sont pas les 65 jours d’écarts qui comptent mais les 300 autres ». Le quotidien, c’est la base.

Et le cru dans tout ça ?

Vaste débat. L’alimentation en général est un vaste débat de toute façon. Questions de cultures, d’habitudes (bonnes ou mauvaises), de goûts, de convictions…

Mon avis personnel sur le sujet importe peu, je ne peux que vous faire part de mes recherches et lectures sur le sujet.

Je suis bien sur au fait du régime Seignalet, celui ci ayant bien évolué au fil du temp. Un régime à la base exclusivement cru mais qui a su réviser sa copie. Il s’agit désormais d’une alimentation hypotoxique excluant les laitages animaux, les céréales modernes mutées et les cuissons dénaturantes. Une place de choix étant laissée aux produits crus mais pas que puisque la cuisson à la vapeur douce y a aujourd’hui toute sa place.

Le juste milieu se trouverait donc entre un mix de cru et de cuisson douce. Le tout cru pouvant sur-stimulé le pancréas et être néfaste à la longue.

Encore une fois, aucun extrême, juste du bon sens. Tout ce qui est systématique en alimentation (comme ailleurs) ne fonctionne pas. La restriction est néfaste. Il faut trouver son PROPRE équilibre.

Les modes de cuisson

Pour ceux que ça intéresse

Si la cuisson vapeur vous a convaincue sachez que je suis devenue prescripteur du Vitaliseur de Marion Kaplan. Qu’est-ce que cela signifie ?

Beaucoup de mes amis ont suivi mes conseils et on investit dans le Vitaliseur, je n’ai que des retours ultra positifs ! Du coup je me suis dit que ça serait mieux si en plus ils pouvaient avoir des tarifs plus avantageux.

C’est le cas si vous passez par moi. Qu’est-ce que j’y gagne ? Au bout de 8 Vitaliseurs vendus par mon biais, je reçois un Vitaliseur gratuitement, rien de plus, je ne touche AUCUNE commission sur la vente. Mais qu’est-ce que je vais en faire vu que j’en ai déjà un ? Je vous les ferais gagner par jeux concours.

Donc en gros, pour moi l’opération est neutre, je ne fais pas ça pour la gloire, la beauté et la fortune mais pour vous faire bénéficier de quelques avantages et c’est déjà mieux que rien.

Et non, n’exagérez pas, je n’organiserai aucune réunion tupperware ! De toute façon, je ne fais pas la promotion du plastique.

Si vous êtes intéressé il faudra m’envoyer un mail via le formulaire de contact.

Plus d’infos sur le Vitaliseur ici.

En attendant, je vous souhaite un bon appétit riche en goût et nutriments.

les modes de cuisson

Commentaires

  1. LARSON dit :

    Bonjour,
    Je suis intéressée par le vitaliseur.
    À quel prix est-il vendu?
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Cordialement
    Emilie

  2. cauvin dit :

    bonjour
    je serai intéressée par le vitaliseur mais je le trouve encore un petit peu cher
    merci
    nathalie

    1. Curcumabox dit :

      Bonsoir Nathalie, oui il a un coût mais personnellement je m’en sers tous les jours alors c’est largement amorti ! 🙂

    2. Annick dit :

      Beaucoup moins cher qu’un THERMOMIX à 1000€ et pourtant beaucoup investissent dans ce produit alors que le VITALISEUR fait tout ou presque à faible température, à moindre coût et bien meilleur pour la santé !

      1. Curcumabox dit :

        Je n’aurais pas dit mieux ! Merci Annick 🙂

    3. Isabelle dit :

      Moi j’ai le petit modèle qui s’appelle le Petit Robinson et je ne l’ai pas payé cher. C’est vrai aussi que je m’en sers pratiquement tous les jours, donc vite amorti. Je le recommande!

  3. Fabienne dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos observations et votre article.
    Je confirme pour le Vitaliseur de Mation…je m’en sers tous les jours, c’est un outil indispensable! Le goût des aliments est exceptionnel, et les légumes cuisent très vite! J’ai essayé dès moelleux au chocolat… délicieux! Je vous le recommande aussi, à fond, je l’utilise tous les jours et il trône sur ma plaque à induction.

    1. Curcumabox dit :

      oui les gâteaux au chocolat à la vapeur douce sont divins ! Vous m’auriez dit ça il y a ne serait-ce que quelques mois, je ne vous aurais pas cru ! Depuis, c’est largement testé et approuvé par toute la famille 😉 Merci pour votre commentaire

  4. Marie-Neige dit :

    Je l’adore depuis 2-3 ans et il est toujours en bonne place dans ma cuisine car je n’ai pas le temps de le ranger.

  5. Rachid dit :

    Oh topissimo !!!! Dîo quelle source que tu es Cindy :-))
    Je n’ai plus mon cuiso-vaporo Seb, qui a rendu l’âme (snif), alors voir ce que tu as chez toi me rend un chouya ouf !!! 😉
    Je veux bien participer à ce concours moi !
    Bravo encore a toi et au Curcuma <3

    1. Curcumabox dit :

      Dès que j’aurai reçu un vitaliseur ! 😉 merci Rachid !

  6. Sicre Muriel dit :

    BBonjour Cindy je suis une amie de Caroline elle m’a parlé du Vitaliseur et je suis intéressée par l’achat d’un par votre inte
    rmédiaire merci de me dire comment faire
    Cordialement Muriel

    1. Curcumabox dit :

      Bonsoir Muriel, je vous ai répondu sur votre mail. Merci

  7. Annelise dit :

    Bonsoir

    Pouvez vous me dire comment procéder pour le commander par votre intermédiaire
    merci

    1. Curcumabox dit :

      Bonsoir, Je vous ai répondu par mail 🙂

  8. Hélène dit :

    Bonjour,
    Question un peu bizarre, mais quelle différence entre le vitaliseur et mon couscoussier? La seule visible est la forme du couvercle…
    Merci

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour, Non ce n’est pas bizarre ! en fait vous avez une partie de la réponse, le couvercle en forme de dôme empêche la vapeur d’eau de retomber sur les aliments, à la différence du couscoussier qui a un couvercle plat pour que la semoule soit humidifiée par la vapeur d’eau qui retombe dessus. Les trous aussi sont différents, ils n’ont pas le même diamètre, ils sont plus gros, pour que la vapeur se diffuse de façon plus homogène. J’espère avoir répondu à votre question. Bonne journée

  9. Nathalie Desplanques dit :

    La cuisson à la vapeur douce fait partie des modes de cuisson utilisés à la maison depuis des années via les appareils électriques dont la durée de vie est limitée dans le temps. Le second vient de tomber en panne ! les paniers de cuisson sont en plastique et se dégradent rapidement. Nous en avons repéré un en inox … mais pourquoi pas un vitaliseur ?
    Comment le commander par votre intermédiaire ?

    1. Curcumabox dit :

      Bonsoir Nathalie, je vous ai répondu en mp pour la démarche. Effectivement avec le vitaliseur vous n’aurez pas de souci de durée de vie limitée ! Et aucun problème non plus avec les plastiques qui surchauffent…

  10. Brigitte Tamic dit :

    Bonjour
    Quel le prix du vitaliseur en passant par vous?

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour Brigitte, Je vous ai répondu en mp.

  11. Célia dit :

    Bonjour, je suis aussi intéressée par le vitaliseur, quel serait son prix en passant par vous ? Je vous remercie. Célia.

  12. Manon dit :

    Bonjour,
    Les cuits vapeurs remplacent-ils le four ? Permettent-ils de cuire des légumes ou des céréales ainsi que de les réchauffer ?
    Merci par avance de m’éclairer 🙂

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour, Non le cuit vapeur ne remplace pas le four, ce sont deux modes de cuisson totalement différent. J’utilise beaucoup plus mon cuit vapeur au quotidien. Mais pour toutes mes tartes par exemple j’utilise mon four, le cuit vapeur ne peut rien pour moi (si ce n’est pré-cuire en douceur la garniture). Vous pouvez aussi faire cuire votre poulet entier en trente minute au cuit vapeur, en semaine c’est pratique, la viande sera moelleuse et délicieuse avec un bon assaisonnement mais il faudra oublier la peau grillée ! Le poulet sera donc moins gras mais aussi moins croustillant, c’est un choix. J’aime bien alterner les deux. Vous pouvez cuire vos céréales au cuit vapeur avec l’accessoire soupière. Et pour les légumineuses voici la méthode « Tous les types d’haricots (lentilles, pois chiches, haricots blancs…) devront être pré-germés pour pouvoir cuire à la vapeur. Une fois pré-germés, vous pouvez les cuire à la vapeur une quinzaine de minutes. Pour faire pré-germer les légumes secs, laissez les tremper deux heures dans de l’eau froide avant de les cuire. Pour les pois chiches, laissez les tremper depuis la veille. ». Bonne journée

      1. Manon dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse !

  13. Caro dit :

    Bonsoir,

    Merci pour votre blog et ce partage d’expérience !

    Merci d’avance de bien vouloir m’indiquer comment je pourrai commander le vitaliseur par votre biais ?

    Cordialement,

    Caroline

  14. Nade.fromental dit :

    Je découvre votre blog grâce au concours sur instagram et je suis ravie ! Plein de bons conseils et de recettes saines et de générosité . … du coup je me suis inscrite à la newsletter 😊
    Merci à vous !

  15. Steph Marmott dit :

    Bonjour,
    Je lorgne sur le vitaliseur depuis un bon moment… mais j’ai déjà un cuiseur vapeur de ce type : http://www.darty.com/nav/achat/petit_electromenager/cuisson_quotidienne/cuit_vapeur_mijoteur/seb_vc145100.html
    Je me pose la question suivante : est ce que ce type de cuiseur vapeur est considéré comme cuisant à la vapeur douce ?
    Merci !

    1. Curcumabox dit :

      bonjour, il cuit à la vapeur mais je ne sais pas s’il s’agit de vapeur douce. Les degrés n’étant pas indiqués. la vapeur douce ne doit pas excéder les 95°, c’est le cas du vitaliseur. Bonne journée

  16. Clotilde dit :

    Superbe article, tout est dit et bien dit, je ne peux que « plussoyer » à 100% 🙂

  17. caccini dit :

    bonjour, je suis intéressée par une remise sur l’achat d’un vitaliseur en passant par votre intermédaire

  18. gentilhomme dit :

    bonjour
    j’aimerai connaître le prix du vitaliseur de marion.
    merci

  19. Rosi dit :

    Bonjour Cindy, je serais intéressée par le vitaliseur, je souhaiterais connaître son prix.
    Merci d’avance et bravo pour ton blog qui est bourré de bons conseils, beaucoup de bon sens, c’est une mine d’or, bravo et MERCI 😊

  20. Meurisse dit :

    Bonjour Cindy, bravo pour ce blog instructif et très personnel! Bravo ça ne doit pas avoir été facile de se mettre à nu.
    J’ai une question : quelle est la différence, prix à part, entre le Vitaliseur de Marion et STABIL le panier vapeur en acier inoxydable de Ikea?
    Merci et bonnes fêtes de fin d’année
    Anna

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour, je ne connais pas le Stabil. Pour ce qui est du vitaliseur il est en acier 18/10 le meilleur, vous pourrez le garder à vie. Il a un couvercle en dôme (et non un plat) qui permet à la vapeur de s’écouler par les bords sans toucher aux aliments. Il a été conçu pour que la température n’excède pas 95° et ça, c’est très important pour préserver la qualité des aliments. Sa cuve détient un double fond pour la température également. Il n’y a aucune visserie à l’intérieur. Les trous du tamis ont été calculés pour respecter une répartition homogène de la chaleur. Bref, il est top. Et je ne gagne rien à vous dire ça, j’en suis convaincue, je l’utilise chaque jour. Le stabil est peut-être bien, la cuisson vapeur est la meilleure pour la santé. Voila à peu près ce que je peux vous dire. Belle journée

  21. STEPIEN dit :

    Bonsoir,
    je recherche les informations de cuisson douce depuis quelques jours et je suis intéressée par le Vitaliseur, j’ai un Thermomix que j’utilise pas mal mais lorsque j’essaie de cuire à moins de 100 degrés je n’y arrive pas, les légumes ne cuisent pas…. Savez-vous pourquoi? En tout état de cause bravo pour votre parcours, votre blog et votre projet curcuma box!!! C’est un blog qui regorge d’informations et votre façon d’écrire et d’expliquer les choses me touche, on sent que vous êtes honnête et vraie alors merci et bravo! Hâte de gouter vos curcurnolas!!

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour, je ne connais pas le thermomix alors je peux difficilement vous répondre. Le vitaliseur cuit les légumes à 95° sans aucun souci. Peut-être que le thermomix ne fonctionne pas en mode vapeur ? Merci pour votre beau message 🙂

  22. STEPIEN dit :

    Bonsoir et merci pour votre réponse, pouvez-vous m’indiquer si vous avez toujours un tarif avantageux si je passe par vous? Merci pour votre réponse.

  23. Brunetiere Francoise dit :

    Je souhaite acheter le cuit vapeur Vitaliseur, merci de m’envoyer les informations par votre intermédiaire. Je me bats contre un cancer depuis plusieurs mois, qui est toujours là. Votre blog m’aide beaucoup. J’ai un cuit vapeur en inox, mais qui cuit mal les légumes, pourtant avec un couvercle bombé et de gros trous (45 à 60 mn chaque fois). C’est un magicien qui m’a coûté déjà cher. Merci à bientôt.

  24. Brunetiere Francoise dit :

    Un Magimix, je voulais dire, la tablette rectifiant n’importe comment. Merci encore

  25. Jo dit :

    Bonjour,
    Votre blog est très inspirant, bravo pour tous les conseils santé.
    J’ai une amie qui se bat actuellement contre un cancer et je dois dire que tout ça nous fait prendre conscience de l’importance de la vie et que prendre soin de son corps est primordial.
    Je souhaiterais adopter un mode de vie plus sain, et étant moi aussi maman d’une petite princesse de bientôt 9 ans je voudrais lui apporter une meilleure alimentation (je suis effarée quand je vois la composition des goûters de la grande distribution).
    Je souhaiterais donc me procurer un vitaliseur car j’ai été conquise par votre article.
    Je vous suis régulièrement sur Instagram et vos recettes me font saliver ….
    Pouvez-vous m’indiquer comment il est possible de s’en procurer un en passant par vous ?
    Belle journée.

  26. LaureL dit :

    bonjour,
    je viens de découvrir votre blog qui est vraiment très intéressant et fourmille de conseils et idées. Est-il toujours possible de passer par votre intermédiaire pour se procurer le vitaliseur ?

  27. DELINE isabelle dit :

    Bonjour
    Je serai intéressée par l achat d un vitaliseur. Avez vous un prix plus intéressant que la promo actuelle ? Merci pour votre réponse

  28. Michèle Devirieux dit :

    Bonjour, je découvre votre blog et je suis très touchée par votre partage…
    Au sujet des cuissons à la vapeur douce, je peux apporter un peu d’eau à votre moulin et vous engager à faire connaissance avec l’Omnicuiseur Vitalité. J’en ai un depuis une dizaine d’années et j’en suis tellement dingue que je suis même devenue VDI pour lui dans ma région; je confirme, on y gagne pas grand chose au ragard de l’investissement que demande une démonstration! Mais le plaisir de partager est immense. Tout cela pour en venir à ceci: dans ce four à la vapeur douce, vous pourrez faire griller vos poulets, cuire vos tartes, etc… avec les mêmes bénéfices pour votre santé que le reste de vos préparations. Certes, le prix n’est pas le même que le Vitaliseur… mais une fois testé, on ne s’en passe plus ! Et je ne cherche pas à vous en vendre un, ils savent très bien le faire en direct sans nous;)
    Et même. ..au cas où vou seriez intéressée, je frois bien que ce serait possible. ..mais je ne connais pas les conditions.
    Allez jeter un oeil sur leur site…
    Je vous souhaite une bonne continuation dans votre belle aventure et vais de suite m’abonner à votre lettre…

  29. Michèle Devirieux dit :

    Oups! Il manque un bout de phrase…
    « Au cas vous vous seriez intéressée à le tester pour eux -la société est située à Nantes- je crois que ce serait possible. .. »

  30. Soulairac dit :

    Bonjour Merci de me dire le prix du Vitaliseur en passant par votre intermédiaire. Aussi je voulais savoir si c’est intéressant comme achat sachant que je suis loin d’être une grande cuisinière et que je ne fais que des choses extrêmement simples (riz pâtes semoule lentilles etc). Est ce que ça vaut le coup ? Merci d’avance !

  31. lareynie dit :

    Bonjour,
    Je vous suis sur instagram et prends enfin le temps d’aller sur votre site ! Génial. Je suis aussi interessé par le Vitaliseur de Marion Kaplan. Comment dois-je proceder pour m’en procurer un ?
    Merci pour votre réponse

  32. Miranda dit :

    Bonjour,
    Je suis intéressée par le vitaliseur. J’aimerais donc connaître les conditions d’achat.
    Merci d’avance.
    Sandra Miranda

  33. Béatrice dit :

    Bonjour,
    Je serais intéressée par l’acquisition d’un vitaliseur Robinson.
    Merci de bien vouloir me communiquer les modalités d’achat passant par vos soins.
    Cordialement.

Répondre à Caro Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *