CurcumaNews

Le lendemain de fête et son pote, gueule de bois


Qui n’a pas connu ça ? Se lever la tête dans le pâté et dire « plus jamais je ne recommencerai ! ».

Ça m’est arrivé plus d’une fois puis après j’ai aussi eu des lendemains qui déchantent mais pour des raisons beaucoup moins festives… Du coup même si aujourd’hui mes lendemains de fête sont beaucoup plus softs, j’en prends toute la mesure et je vais essayer de vous apporter des solutions efficaces et naturelles pour enrayer les conséquences de l’inconséquence (désolée pour cette phrase si vous êtes actuellement au point mort).

Une fois que c’est fait autant ne pas culpabiliser et promettre que « plus jamais plus jamais on ne m’y reprendra », mais plutôt prendre les choses en main.

Non, ne me remerciez pas, je compatis c’est tout.

C’est parti.

Quel fêtard du lendemain êtes-vous ?

Vous êtes mal si :

  • Vous pensez que seul le paracétamol peut venir à bout de votre mal de tête
  • Vous pensez éponger les excès en vous engouffrant un gros macdo dans le cornet
  • Vous pensez que le mal se soigne par le mal et vous attaquez votre journée avec une petite chouffe (bière très très méchante)
  • Vous passez votre journée à regretter et à culpabiliser (à quoi bon !)
  • Vous vous laissez porter par le spleen du dimanche et noyez votre culpabilité dans votre pot de nutella (je peux au moins vous donner une bonne recette de pâte à tartiner maison !)
  • Vous entamez votre journée avec un bon café au lait, un jus d’orange et une viennoiserie (aie aie aie, votre foie pleure, il est à bout, aller voir par ici)

Vous l’aurez donc compris, il faut éviter autant que possible d’en rajouter et de donner encore et toujours plus de travail à ce bon vieux foie. Le combo paracétamol + junk food n’est donc pas votre ami.

Pas de panique ! Des solutions existent.

Arrêtez de boire

Voila fin de l’article.

Et là vous vous dites super, la meuf nous fait la leçon. Alors non, je n’ai pas de leçon à donner donc je passe au point suivant.

lendemain de fête gueule de bois

L’alcool s’est moche et ça fait mal aux cheveux

Le sommeil

Dormez autant que vous le pouvez. Le sommeil est réparateur (même si un sommeil alcoolisé est moins efficace). N’hésitez pas à vous lever pour vous hydrater et vous recoucher si besoin est. C’est encore la meilleure solution pour vous retaper rapidement et laisser vos organes au repos (un peu de répit bien mérité).

L’elixir miracle

Commencez votre journée par une tisane de gingembre et citron. Votre foie vous remerciera. La menthe poivrée est aussi votre amie en cas de nausée. En cas de maux de tête, une tisane de romarin sera aussi de la partie.

La soupe miso fonctionne bien aussi car elle favorise la réhydratation.

Et l’eau de coco est miraculeuse ! Encore faut-il en avoir sous la main (non, tout le monde n’a pas un stock de noix de coco à disposition).

lendemain de fête gueule de bois

Aérez-vous

Sortez votre truffe au grand air si vous en avez le courage. Un peu d’activité physique pour éliminer plus rapidement mais sans trop en faire, le corps n’a pas besoin d’une nouvelle épreuve (le marathon de bar en bar de la veille lui a suffit).

Homéopathie

Quelques granules de Nux Vomica 9CH, 3 granules 3 fois par jour en dehors des repas jusqu’à l’amélioration des symptômes.

Le jeûne

Elle nous soule avec son jeûne celle là ! Mais j’y peux rien, le jeûne est une solution efficace et naturelle dans bien des cas.

Votre foie a eu du fil a retordre, lui laisser un peu de répit c’est l’aider à se débarrasser de toutes les toxines accumulées au cours de votre soirée. Le travail sera fait beaucoup plus efficacement si aucune digestion ne vient interférer dans son travail. La digestion demande un effort colossal et monopolise beaucoup d’énergie. Une énergie qui devrait en l’occurence être consacrée à votre réparation plutôt qu’à la digestion de votre macdo.

Un jeûne accompagné d’eau tiède au citron représente une des meilleures solutions pour votre organisme. Essayez au moins sur une partie de la journée. D’ailleurs, en vrai, avec une gueule de bois carabinée, personne n’a vraiment faim.

lendemain de fête gueule de bois

Pour la prochaine fois

Pour éviter la gueule de bois il faudra penser à manger au cours de la soirée, à espacer les prises d’alcool, à glisser un verre d’eau entre deux cocktails, à éviter les mélanges, tout ça tout ça… Mais bon, en vrai, vous le savez déjà très bien !

lendemain de fête gueule de bois

Faites vos jeux !

Et rappelez-vous (c’est pour le lendemain) au fond du trou il y a toujours un trampoline !

Bon dimanche quand même ou bon courage, j’hésite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *