CurcumaNews

Le Yoga


Il y a à peine 3 ans je considérais le yoga, enfin non, je ne considérais même pas le yoga. Je voulais un sport punchy, qui me défoule et me fasse bouger le popotin.

Suite à mes déboires de santé je me suis orientée vers le yoga, l’envisageant comme une discipline douce et légère. Ah ah, quelle hérésie. Depuis mon premier cours de yoga je me suis promise de ne plus jamais avoir d’aprioris sur aucune pratique sportive.

Le yoga m’a transformé. Physiquement, mentalement et spirituellement. C’est une pratique incroyable et je ne suis pas étonnée qu’elle réunisse autant d’adeptes. Il existe tellement de variante que vous trouverez forcément chaussure à votre pied.

Je n’entrerai pas ici dans un article technique sur les différents styles (un peu quand même) ou sur l’histoire du yoga car je serais forcément à côté de la plaque vu l’ampleur de la pratique. Je préviens les puristes que je ne suis pas une professionnelle, juste une passionnée et que je vous livre un ressenti. Comme pour chacun de mes articles, j’essaierai de vous parler des bienfaits réels qu’il apporte dans votre vie comme il les a apporté dans la mienne. Encore un partage d’expérience qui j’espère vous donnera l’envie de tenter l’aventure. Et attention, j’en ai converti plus d’un !

Même vous chers Messieurs car le yoga est injustement considéré comme un sport féminin (nous n’avons pas l’apanage de la souplesse). Au delà du fait que vous rencontrerez plein de filles (avis aux célibataires) ou que vous pourrez mettre en pratique votre nouvelle souplesse avec Madame (si vous êtes en couple), vous n’êtes pas à l’abri, vous non plus, de vous prendre de passion pour lui. Découvrir que finalement vous n’êtes pas aussi raide que vous l’auriez pensé et que toucher le sol du bout des doigts n’est pas mission impossible. Découvrir des abdos qui jusque là n’avaient jamais fait acte de présence car oui, au delà du bien être physique et mental, le yoga sculpte le corps comme jamais.

Vous êtes encore là ? Alors continuons.

yoga

Petite salutation au soleil pour commencer (simplifiée) parce qu’il le vaut bien

Votre rapport au yoga

Vous avez des aprioris sur le yoga si vous pensez que :

  • C’est un sport pour les nanas mangeuses de quinoa (bin quoi ? C’est très bon le quinoa non ?)
  • Il faut au moins être contorsionniste pour se lancer là-dedans (les gens trop laxes doivent aussi faire attention à ne pas surtendre leurs articulations, à chacun ses difficultés)
  • Vous pouvez vous endormir pendant le cours dans une position délicate (il arrive parfois que les corps se lâchent complètement oui, mais dormir non ou en pleine conscience peut-être)
  • C’est un truc réservé aux indiens (d’Inde), de toute façon vous ne parlez pas sanskrit (les indiens ne se sont pas posés ce genre de question pour se mettre au foot, au ski, au surf…)
  • Vous allez forcément vous claquer un muscle (il y a toujours un échauffement du corps en début de cours et après vous seul connaissez vos limites)
  • Vous allez passer pour un hippie (au delà du fait que ce soit faux, vous détacher du regard des autres ne vous fera que du bien)
  • Il faut absolument porter un justaucorps moulax (les années 80 sont loin)
  • Il n’y a que des pros en cours (tout le monde débute un jour !)
yoga

Namasté (merci en sanskrit), rangeons les aprioris

Faut-il être souple pour faire du yoga

Le corps est plein de ressource. La souplesse ça se travaille. Je prépare un article à ce sujet pour vous démontrer que la souplesse supposée ne doit pas être un frein.

Je n’étais pas particulièrement souple avant de commencer. Je faisais beaucoup de course à pied et le coureur n’est pas réputé pour la pratique du stretching post effort.

Et pourtant, et en très peu de temps (2mois à peine) les progrès ont été plus que notables. Je suis entrée dans des positions que jamais je n’aurais soupçonné pouvoir faire (et en post opératoire). Le corps se délie assez rapidement.

yoga

Posture de l’ours du chien tête en bas

Le déblocage du corps

C’est une des choses les plus incroyables avec le yoga. Au fur et à mesure du cours vous sentez le corps se déverrouiller. Après avoir passé votre journée assis(e) derrière un écran ou debout l’énergie ne circule plus. En quelques positions tout se débloque.

J’arrivais souvent en cours comme coupée en deux, trop longuement assise dans la journée, et l’enchainement répétitif de début de cours me faisait toujours un effet incroyable. Tout circulait de nouveau entre le haut et bas de mon corps, je le ressentais physiquement comme un grand soulagement alors même que je ne me rendais pas vraiment compte du blocage dans la journée. Et hop, un petit pigeon pour se débloquer les hanches, et hop, une petite salutation au soleil pour chauffer son corps en douceur. La succession des asanas (postures) amène le corps à se libérer, peu importe la pratique que vous choisirez, vous en ressentirez les bienfaits.

Se fût la fin des douleurs matinales, quand le corps semble bloqué de partout et que les articulations ne suivent plus. Il n’y a pas que le yoga bien sur, l’alimentation joue un rôle important, ces deux paramètres sont d’ailleurs indissociables.

Rien que pour cette sensation de déblocage, il faut essayer au moins une fois. Trouver le bon prof, le bon cours, celui que vous ne trouverez ni trop violent ni trop mou. Le bon équilibre en somme. 

yoga

En parlant de bon équilibre, une petite chandelle

La respiration

Les asanas (postures) sont rythmées par la respiration (pranayama) dans la plupart des pratiques.

Il s’agit de techniques pour contrôler sa respiration. Elles procurent un bien être général, une régulation de l’humeur, une meilleur gestion des évènements du quotidien, calme, joie… Puis, avec une pratique régulière, elles mènent à un état méditatif profond.

Le but étant de prendre conscience de son corps par la respiration, le fameux « ici et maintenant ». Aujourd’hui nous ne savons plus respirer, en cas de stress nous inspirons fortement mais oublions souvent d’expirer, nous nous tenons mal et compressons notre cage thoracique. Il faut reprendre possession de ce don inné.

Pour être dans le moment il faut prêter attention à son souffle. Le yoga aide car chaque mouvement se fait sous l’impulsion de la respiration. Ce n’est pas simple au début, on se concentre sur les positions et on oublie le souffle (encore) mais progressivement le souffle se place naturellement et se coordonne aux mouvements. Par la suite, c’est lui qui donne l’impulsion. La régularité est de mise pour progresser.

yoga

On ouvre les épaules sur l’inspire pour ouvrir notre cage thoracique

La spiritualité

Pourquoi se tordre en dix pour s’éveiller à la spiritualité ? Parce que jusqu’à preuve du contraire nous sommes équipés d’un corps et qu’il ne doit pas être ignoré. Les asanas (postures) et les pranayamas (respirations) nous permettent d’en prendre pleinement conscience en le découvrant et en le libérant (assouplissement, renforcement, dépasser ses limites actuelles…).

Le yoga est l’union du corps et de l’esprit.

Il se différencie d’une gymnastique classique car il induit un véritable mode de vie. Les changements se font d’ailleurs de manière assez naturelle. Etre plus à l’écoute de soi et donc des autres. Prendre pleinement conscience du monde qui nous entoure. Faire preuve de plus d’empathie et de compassion. Relâcher le corps et lui donner plus de fluidité pour lâcher prise et faire confiance à la vie.

La philosophie et la pratique du yoga reposent sur le Yoga sûtra de Patañjali, basé sur 195 sûtras (phrases brèves facilement mémorisées) que je vous invite à lire pour cerner l’esprit.

Comme pour d’autres pratiques que j’aborderai également, le qigong, le taï chi chuan… Vous pouvez aussi le pratiquer en plein air, dans la nature, au bord de l’eau, pour une symbiose parfaite. C’est vraiment revivifiant.

Pas de panique, il n’est pas nécessaire de vous transformer de suite en parfait petit yogi (je ne le suis pas !) mais d’intégrer progressivement ce qui vous va et que ça ne soit pas forcé mais naturel sinon on s’éloigne de cette liberté d’esprit chère à la pratique.

yogayogayoga

La relaxation et la méditation

Ne quittez pas votre cours avant la relaxation finale comme le font beaucoup de personnes. Vous vous couperez d’une partie importante, le moment où le corps « digère » les postures et où l’on ressent les changements et bienfaits qui sont intervenus.

La méditation est une partie très importante du yoga. Elle mérite un article à elle toute seule (les autres paragraphes aussi en fait), ce que je ferai. Certains yogas sont plus méditatifs que d’autres. Comprendre la nature de notre mental et arrêter la dualité incessante . Pas la peine d’être un moine bouddhiste pour méditer. Il faut faire preuve de détachement et de vigilance intérieure pour entrevoir une pleine conscience de l’instant (ainsi soit-il).

Ou pratiquer et avec quel prof ?

La régularité est de mise pour sentir les bienfaits. Ne vous attendez pas à des miracles si vous faites un cours tous les 15 jours (même si c’est déjà mieux que rien !). Le yoga demande un minimum d’implication, revoir son organisation pour le pratiquer fait partie de la donne.

Les cours sont bondés mais c’est aussi ça le yoga, la promiscuité.

Vous pourrez le pratiquer dans une salle de fitness (pour la découverte), un centre spécialisé (pour approfondir), ou même un ashram (pour les puristes).

Trouver un prof qui sera à votre écoute et vous guidera. Celui qui saura vous apaiser et que vous aurez beaucoup de plaisir à écouter. Si votre première expérience n’est pas bonne, ne baissez pas les bras et trouvez quelqu’un d’autre. La relation de confiance est primordiale.

yoga

Quel yoga pour quel besoin

Quel que soit la pratique, le yoga agit sur le physique, le mental et le spirituel.

Que vous souhaitiez vous déstresser, vous recentrer, lâcher prise, vous muscler, vous affiner, vous assouplir, mieux respirer, vous ouvrir à plus de spiritualité, rectifier votre posture, prendre conscience de votre corps… Il y a un yoga pour vous.

Je pratique du yoga ahstanga vinyasa, je suis loin d’être une pro, je le fais pour mon bien être. Il y a clairement une vie avant et après le yoga.

Voici une classification brève (qui n’engage que moi et mon point de vue) de quelques unes des disciplines. Pour une description plus détaillée n’hésitez pas à vous rendre sur des sites spécialisés. Renseignez-vous sur la faisabilité de la pratique dans votre cas (si vous êtes cardiaque ne vous lancez pas dans du bikram !). Important, on évite de manger avant la pratique.

  • Classique

    Toutes les variantes du yoga découlent du Hatha yoga traditionnel qui se base sur les asanas et le pranayama (postures et respiration, je radote mais comme ça le sanskrit ne vous sera plus étranger). Idéal pour débuter.

  • Dynamique

    Pour une pratique plus dynamique vous pouvez vous orienter sur le ashtanga, le vinyasa ou le iyengar qui sont assez intenses. Ou des variantes type bikram (salle chauffée à 40°) ou power yoga.

  • Méditatif

    Pour une approche plus spirituelle, axée sur la respiration, le kundalini, sivananda, viniyoga seront à privilégier. Le kriya et le raja yoga travaillent sur les différents plans de l’être.

  • Emotion

    Canaliser ses émotions avec le bhakti yoga, introspection avec le jnana yoga, compassion et don de soi avec le karma yoga et le kripalu, bonne humeur avec le yoga du rire.

  • Relaxation

    Le yin yoga est thérapeutique et relaxant. Le nidra yoga est le yoga du sommeil, pour apprendre à lâcher prise.

  • Spécifiques

    Femme enceinte, enfants, séniors, couple, acrobate…Un yoga pour tous !

yoga

La demi chandelle sur la tête

Coût

Le yoga n’est vraiment pas donné sur Paris. Mais si vous avez la chance d’avoir des associations ou maison de quartier près de chez vous ça vous coûtera beaucoup moins cher ! C’était mon cas, je payais environ 200€ l’année pour 2 cours de hatha yoga par semaine (sur paris le cours d’1h30 coûte dans les 20€, les abonnements atteignent facilement plus de 1000€).

Après avoir appris les bases, vous pourrez aussi le pratiquer chez vous ou en pleine nature, c’est gratuit !

Quelques postures et leurs bienfaits

yoga

Ours chien tête en haut (différent du cobra car tout le corps est soulevé), renforce la colonne vertébrale, étire la poitrine, les abdominaux, les épaules…

yoga

Le corbeau latéral, renforce et tonifie les bras et les abdominaux…

yoga

L’aigle, améliore l’équilibre, la concentration, renforce les chevilles…

yoga

Le poisson, améliore la posture

yoga

La charrue soulage le stress, les maux de dos et de tête, stimule la digestion

yoga

Chandelle sur la tête renforce et tonifie les abdominaux, améliore l’équilibre

yoga

La chimère, posture personnelle et très bizarre

La statut grecque

J’abats ma dernière carte.

Le yoga est magique car il sculpte chaque muscle de votre corps. Vous avez toujours rêvé de ressembler à une statue grecque ? Alors c’est le sport qu’il vous faut.

yoga

Léo Caillard relooke des statues antiques en hipsters, jetez un oeil c’est très sympa !

yoga

Attention, toutes les statues grecques ne se valent pas…(Bacchus, dieu du vin)

 

Merci à Ba&sh pour la jolie tenue.

yoga

Commentaires

  1. Rachid dit :

    Top !!!!!

  2. Charlotte dit :

    Je début le yoga, (2 cours à mon actif) et je tombe sur ton Instagram, et donc ton blog, et cet article: je suis d’autant plus conquise que j’adore déjà mes premiers pas de yogi débutante 🙂
    D’autre part, je parcoure ton blog, je lis, je souris, je sens mon estomac se nouer aussi (lorsque tu évoques ta fille – la mienne a 14 mois), et je trouve ton initiative de blog merveilleuse.
    Bonne continuation !

    1. Curcumabox dit :

      Merci ! Le yoga c’est magique, j’étais bourrée d’à priori mais il faut se rendre à l’évidence, c’est top !

  3. mamisa dit :

    Bonjour, j’ai débuté le Yoga depuis la rentrée, c’est un vrai bonheur, j’y puise une énergie toute nouvelle. Ma question est bassement matérielle : quelles sont les marques qui proposent des tenues seyantes pour pratiquer ?

    1. Curcumabox dit :

      Bonjour, je n’utilise pas de marque spécifique mais il y en a beaucoup sur internet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *