CurcumaNews

Le Roi Sommeil


Quoi de plus jouissif que de se réveiller après une parfaite nuit de sommeil, ininterrompue, réparatrice, et sans aucun artifice ? Personnellement ça me met en joie mais ça reste malheureusement à l’état d’exception.

Je suis un oiseau de nuit, il est très difficile pour moi de me mettre au lit avant minuit même si depuis quelques mois je m’y astreins régulièrement, pas le choix, je suis fatiguée.

Mais même quand j’atteins l’exploit d’être dans mon lit à 22 h, rien n’est gagné, encore faut-il s’endormir, ne pas se réveiller pour la sempiternelle pause pipi, ne pas faire un infarctus lorsqu’un « maaaammaaaaannnnn » tonitruant retentit à 4 h du matin, sans parler des bruits suspects émis par un cher et tendre, qui semblent tout droit sortis d’une grotte.

Il existe pourtant quelques solutions efficaces à mettre en place. Ici pas de somnifères aux promesses douteuses qui vous séduisent puis vous enlisent en moins de temps qu’il n’en faut pour vous en rendre compte. Oui c’est facile mais revenons-en à notre cher adage, tout ce qui nous facilite la vie nous l’empoisonne.

Voici quelques conseils ou comment enfoncer des portes ouvertes car le rabâchage, en vrai, ça fonctionne bien.

Des solutions simples

Petit rappel : si vous fumez, buvez ou mangez en trop grande quantité, commencez par là et vous verrez le miracle s’opérer. Je dis ça, je dis rien mais je le dis quand même (avis aux amateurs pour cette petite référence culturelle).

Pas d’écrans, un grand classique

Faites le test c’est assez frappant. Si vous vous endormez avec un livre plutôt qu’une tablette vous sentirez nettement la différence. Même lorsque je regarde un film, je lis quelques lignes avant de me coucher pour opérer la transition. Le wifi n’est pas non plus un bon compagnon de nuitée.

Une bonne literie et une chambre agréable

La literie est bien sur très importante. Tout comme l’état de votre chambre. Si vous vous couchez dans une déchetterie ce n’est pas terrible. Essayez d’appliquer quelques principes feng shui, le lit par exemple doit  être le plus éloigné possible de la porte d’entrée. Il ne faut pas que les pieds soient juste en face de la porte de la chambre (position dite « du défunt », ça calme).  La tête de lit doit également être calée contre le mur.

Veillez aussi à bien aérer votre chambre et ne pas la surchauffer en hiver, il faut conserver une certaine humidité si vous ne voulez pas vous réveiller avec la bouche toute collée.

Le noir absolu permet également de mieux réguler la mélatonine, l’hormone du sommeil qu’il faut veiller à chouchouter.

Le sommeil aime la régularité et la routine

Mince. Ca ne nous arrange pas mais essayez au moins quelques jours dans la semaine de vous mettre au lit tôt. Les résultats ne se feront pas attendre. Pour ma part j’ai trouvé ça assez bluffant, ça coule pourtant de source n’est-ce pas ? C’est souvent tellement simple qu’on a du mal à s’y astreindre mais il faut s’imposer une soirée pour soi, et une soirée de sommeil c’est un beau cadeau. Et même si le dicton qui affirme que « les heures de sommeil avant minuit comptent double » ne semble pas avéré, vous ajouterez quand même quelques heures profitables au compteur. Si vous n’y arrivez pas, ne vous forcez pas, il n’y a rien de pire pour provoquer l’insomnie que de se forcer à dormir.

Le rituel du coucher

sommeil

Comme pour les enfants, pensez à instaurer un rituel du coucher. Il peut s’agir de méditation, quelques pages d’un livre, un peu de yoga, quoi que ce soit qui vous détende et vous procure du bien-être.

Attention toutefois, si vous êtes insomniaques, ne vous focalisez pas sur un rituel du coucher. Il sera plus bénéfique pour vous d’instaurer un lever à heures régulières (assez tôt), et ce, même le week-end (désolée…).

Exercice

Un cours de boxe à 21 h n’est pas la meilleure des choses pour calmer l’esprit avant de dormir. Mais une activité physique régulière dans la journée permet de mieux trouver le sommeil le soir venu. L’oxygénation est également importante, vous dormirez mieux après une journée passée en forêt qu’après une journée shopping dans un centre commercial.

Alimentation équilibrée

Bon ce conseil est en fait valable pour à peu près tout. Disons-le clairement, il règle la moitié de vos problèmes. Vous n’avez pas le temps de cuisiner ? Faites un tour par ici.

Allez, j’enfonce ma dernière porte ouverte, pas d’excitant après 16 h !

Pourquoi ne pas choisir la facilité ?

L’alcool est sournois car s’il vous permet un vautrage au lit (pour peu que vous atteigniez votre cible) et un endormissement quasi immédiat, le sommeil qui en résulte n’est pas de qualité et vous ne vous lèverez pas comme cendrillon en chantant avec les oiseaux. Dommage.

Les somnifères procurent un sommeil moins réparateur, car ils raccourcissent la période de sommeil paradoxal, période durant laquelle les rêves se produisent.

Et en cas d’insomnie?

Ne restez pas au lit, c’est la règle. Mieux vaut se replonger dans un livre ou faire une activité calme dans une ambiance tamisée que de regarder le plafond pendant des heures ruminant après ce maudit marchand de sable qui nous a encore oublié !

Médecines douces

  • Huiles essentielles (HE)

Vérifiez systématiquement l’usage pour les enfants ou les femmes enceintes.

Versez une goutte d’HE de lavande sur votre oreiller. Elle régule la tension artérielle liée au stress et  apaise les nerfs.

L’HE de basilic permet de retrouver son calme avant de s’endormir. En diffusion dans une chambre ou en massage, diluée dans une huile végétale.

L’HE de camomille pourra également être diffusée pour ses propriétés calmantes.

  • Homéopathie

N’hésitez pas à aller voir un homéopathe qui vous concoctera un traitement de fond rien que pour vous.

  • Sophrologie

La sophrologie vous aidera à renouer avec votre corps et à trouver le calme et la sérénité. Testé et approuvé !

  • Complément alimentaire

Renseignez vous auprès d’un naturopathe qui saura vous conseiller une complémentation adaptée.

  • La thérapie cognitive et comportementale

C’est également une piste à explorer pour retrouver une bonne qualité de sommeil.

Quoi qu’il en soit, ne loupez pas les signes révélateurs tels que les bâillements sous peine de louper votre train et d’attendre le suivant ! Il n’y a pas de règles à s’imposer, il faut simplement s’écouter.

Ne soyez pas en recherche permanente du Graal et enlevez-vous de la tête les idées reçues telles que le nombre d’heures de sommeil nécessaires (qui varient fortement si vous êtes un joueur de bingo ou un sportif de haut niveau)  ou encore le sommeil ininterrompu qui n’a finalement pas lieu d’être car même si vous vous réveillez en pleine nuit, votre corps (température, rythme cardiaque…), reste en mode sommeil (à moins que vous n’allumiez les spotlights pour un show endiablé, ça vous regarde).

Cet article vous a semblé soporifique? Parfait, ajoutez-le à la liste de vos lectures avant d’aller vous coucher!

Commentaires

  1. Bautista Magaly dit :

    Merci pour ces rappels de base qui c est vrai sont fondamentaux pour un bon sommeil!

  2. Wikicaro dit :

    Super article !!! Merci !

  3. ClaireF66 dit :

    J’adhère totalement à tes aspirations pour une vie plus saine. Les articles sont bien écrits et j’apprends beaucoup (et je suis sensible à ta façon d’écrire et ton humour). Belle découverte! Je vais te suivre de près.

    1. Curcumabox dit :

      J’arrive un peu tard mais merci !

  4. Gourmandine dit :

    Apparemment, se faire du bien ca va commencer par lire un de tes articles tous les jours ! Conseils pratiques et pertinents, en claquant des barres toutes les 8 lignes, ça va me donner la patate moi !
    Bon donc du coup j’éviterai de te lire au coucher car tout ca a plutot tendance à me mettre en foufelle 😉
    J’ai hâte de lire les prochains articles !!!

  5. Bri dit :

    Ça fait du bien, le rappel en douceur, de toutes ces vérités dites en plus avec humour.
    Merci à l’auteur.
    Continuez..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *