CurcumaNews

La détox de printemps


Ce matin j’emmène ma fille faire du vélo au lac. Ça bourgeonne de partout, tous les animaux ici présents sont en joie et en pleine parade, d’ici peu plein de nouveaux arrivants sur petites pattes vont faire leur entrée, c’est tellement émouvant, c’est ma saison préférée ça me rend un peu niaise, pardon.

Et là ma fille de 4 ans qui pédale tranquillement se met à chanter « je suis content c’est le printemps, aujourd’hui j’ai rien à faire, quelle aubaine… », aha, quelle spontanéité, les petites pépites de la vie sont les plus simples. Le genre de truc complètement anodin mais dont on se souvient toute sa vie. Au printemps on se sent bien, c’est comme ça.

Mais on peut aussi se sentir fatigué par le changement de saison et comme on ne va se laisser gâcher notre bonne humeur pour si peu, on prend les devants.

Voici quelques astuces pour gérer au mieux la transition.

détox
Une bonne détox d’herbe

La détox

Cet article est pour vous si vous pensez que la détox :

  • La quoi ?
  • Ça sert à rien, au mieux à perdre un peu de poids
  • C’est réservée aux emmerdeuses, à ceux qui ne savent pas profiter ou qui ne mangent déjà rien de l’année
  • Vous vivant, vous ne prononcerez jamais ce mot
  • Plutôt mourir ! (et bien non, justement, c’est ce qu’on voudrait éviter, enfin pas tout de suite quoi)

Je vous explique.

Pourquoi faire une détox ?

On entend souvent les mots détoxination et détoxication. Le premier se réfère aux toxines qui sont nos déchets internes, ceux liés entre autre à la vie cellulaire. Le deuxième évoque les toxiques qui viennent de l’extérieur, la pollution, les pesticides, les drogues, tout ce que l’on absorbe.

La détox, en évacuant les toxines et les toxiques, aide le corps à retrouver son équilibre et ses mécanismes de défense.

Mettre au repos son système digestif va permettre à l’organisme de se libérer de toutes les toxines accumulées pendant l’hiver notamment. Pour que les maux qui nous gênent (maux de tête, douleurs articulaires, acné, fatigue…) ne deviennent pas chroniques et ne se transforment pas en maladie plus compliquées. On appuie sur le bouton « reset » et on entame la nouvelle saison sur de bonnes bases.

Il faut cependant jouir d’une bonne vitalité pour permettre à l’organisme de procéder au grand « nettoyage de printemps », le but n’étant pas de vous affaiblir. Toute personne suivant un traitement médicamenteux doit faire appel à un naturopathe.

Pour faire une détox il existe plusieurs méthodes dont la plupart sont basées sur le repos digestif. Vous pouvez aussi vous aider de plantes ou encore d’exercice physique, de relaxation, méditation…

La digestion est très gourmande en énergie, si elle est au repos, les filtres (émonctoires) peuvent faire leur travail correctement et éliminer.

détox

Nettoyage des filtres

La détox va opérer un véritable nettoyage de vos filtres. Les machines qui fonctionnent avec des filtres sont régulièrement nettoyées auquel cas vous risqueriez de les voir décliner rapidement. C’est pareil pour nous.

Nos filtres sont nos émonctoires, il s’agit du foie, des reins, des intestins, de la peau et des poumons. Ils servent, entre autre, à évacuer les toxines que nous accumulons (qu’elles soient internes ou externes, physiques ou émotionnelles). Si nous n’en prenons pas soin ils s’encrassent et fonctionnent moins bien, c’est là que les premiers maux apparaissent. Et encore plus facilement car quand nous manquons d’énergie, sommes fatigués ou irritables, il est toujours plus simple de faire taire nos maux en mangeant encore plus, en fumant, en prenant des médicaments. On encrasse, on encrasse.

Voici mes solutions préférées.

Le jeûne

Période idéale pour jeûner ou plus simplement pour faire une monodiète ou un jeûne intermittent. J’en ai déjà largement parlé par ici. Le jeûne va permettre un repos quasi complet du système digestif permettant à votre organisme de se nettoyer en profondeur. Il s’agit d’une véritable gymnastique, plus vous le pratiquerez plus vous en ressentirez les bienfaits et serez à même de bien le mener.

jeûne
Miam miam

La cure de jus

Là aussi je vous en ai déjà parlé par ici. La cure de jus est moins difficile qu’un jeûne elle permet en outre de faire le plein d’énergie en vous reminéralisant. Elle apporte nutriments et vitamines tout en mettant au repos votre système digestif qui sera moins sollicité. En effet, se sont surtout les protéines animales ou encore les céréales qui demandent le plus d’effort au système digestif, si elles sont écartées, le travail est facilité.

De plus les jus de légumes sont assimilables immédiatement du fait des fibres qui ont été éliminées. Ils sont beaucoup plus doux pour vos intestins.

Les plantes

Ma préférée pour nettoyer le foie c’est le desmodium, en cure 2 fois par an pour les changements de saison.

On utilisera les plantes en fonction des saisons. Au printemps, montée des sèves, on conseille des cures d’aubier du tilleul, de sève de bouleau, d’ortie ou de pissenlit.

Rapprochez-vous d’un naturopathe.

La bouillotte

La bouillotte est votre amie pendant les détox. Placez-la sur votre foie pour l’aider au maximum dans son travail de nettoyage. Si vous avez la chance de pouvoir faire une petite sieste post prandiale, placez la bouillotte sur votre foie (côté droit sous les côtes basses, hein, je dis ça…), avec un linge humide entre elle et la peau, vous m’en direz des nouvelles.

Drainage lymphatique

La lymphe circule très lentement et est plus difficile à drainer que le sang. Le drainage lymphatique est une bonne option car il favorise la circulation de la lymphe et l’élimination des toxines qu’elle contient.

Repos mental

Reposez-vous au maximum. On conseille toujours de s’isoler au maximum du tumulte de la vie quotidienne lorsque l’on fait un jeûne (une retraite physique et psychologique), même si ça n’est pas toujours évident au quotidien et même pour une simple cure, essayez de bien vous reposer et de vous offrir un peu de repos mental (sophrologie, yoga, méditation…).

yoga
On respire, on se détend, mais non mais non ce n’est pas bizarre

Sommeil

Les processus de guérison et de réparation interviennent surtout la nuit, là où ils peuvent profiter pleinement de l’énergie. Favorisez votre sommeil avec des activités propices (lecture, méditation, yoga, respiration…), couchez-vous plus tôt et requinquez-vous.

Revitalisation

Toute cure de détoxination devrait idéalement être suivie d’une cure de revitalisation. Il faudra vous rapprocher d’un naturopathe qui saura vous conseiller au mieux.

La cure de revitalisation permettra de combler vos carences. Elle comprend notamment la reprise du rythme normal d’alimentation car si vous enchainez directement votre détox avec un gros Bigmac, c’est retour à la case départ ! (attendez au moins un peu).

Aujourd’hui, il arrive souvent que les carences soient plus importantes que les surcharges (ce qui est un comble et le signe que notre alimentation n’est pas adéquate) il est alors important de combler les manques de minéraux, oligo-éléments, vitamines… Il s’agit d’un travail sur la durée pour modifier de façon pérenne vos habitudes de vie.

 

détox
vade retro satanas !

Défi

Pour ma part, la semaine prochaine je débute une détox comme suit :

Chaque jour pendant 7 jours (même une journée vous sera bénéfique, un peu c’est toujours mieux que rien) :

  • Jus de légumes (jusqu’à 400ml)
  • Légumes crus et fruits

Adieu céréales, protéines animales et surtout, sucres raffinés. Adieu excitants aussi comme le café, le thé et l’alcool. Aucun aliments transformés, que de la matière première fraiche, de saison et biologique (et non, manger une pomme avec ses 36 traitements chimiques pendant une détox n’est pas recommandé).

Il s’agit tout simplement de la semaine de préparation que vous devez faire avant chaque jeûne (1 semaine de jeûne, 1 semaine de préparation, 1 semaine de reprise). Sauf que là je me contente d’une détox (mon jeûne est prévu dans un mois).

Vous êtes partant ? Dès lundi je posterai sur mon compte Instagram @curcumabox les recettes de jus du jour. La règle c’est 80% de légumes minimum. Pour les crudités faites-vous plaisir, j’inclus même les avocats. Je consommerai des fruits mais en moins grande quantité que les légumes.

N’hésitez pas à vous lancer et à me faire part de vos ressentis.

cure de jus
La piscine en moins 🙁

Cadeau

Parce que quand même, elle met en joie cette musique. Non ne me remerciez pas, vous allez la chanter toute la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *