CurcumaNews

Le curcuma et ses potes, les superaliments


Pour ce premier article je me devais de vous faire l’éloge de mon ami, le curcuma. Grâce à lui j’ai trouvé le nom de mon blog et grâce à lui je suis guérie ! Non, je plaisante, notre relation a quand même ses limites.

Vous parler des superaliments me semblait surtout approprié car c’est un bon point de départ vers une vie plus saine. Les autres grands piliers seront l’activité physique, l’oxygénation et le bien être mental. Nous en reparlerons.

Ils vous aideront également à rester en forme et stimuler votre système immunitaire pendant l’hiver.

Qu’est-ce qu’un superaliment?

Un superaliment est un aliment qui contient des vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés et antioxydants en grande quantité et de meilleure qualité que dans les aliments classiques. Il s’agit d’un véritable aliment santé ayant des effets bénéfiques sur l’organisme. Il sont naturels et nous les choisirons de préférence bio pour préserver toutes leurs vertus.

Il n’est pas aisé pour un aliment, même très sain, d’être sur la liste des superaliments. Le concours d’entrée est très exigeant et, outre la teneur exceptionnelle en nutriment, il faut aussi respecter certaines règles comme par exemple le fait d’être digeste, facilement accessible et simple à préparer.

Attention aux arnaques cependant, les industriels surfent sur la vague et nous innondent de produits chers et de mauvaise qualité, bourrés de pesticides en tout genre.

Quelques superaliments ont le vent en poupe et sont vendus à des prix exorbitants comme la baie de goji ou l’acerola mais la plupart du temps il ne sera pas nécessaire de faire un emprunt bancaire pour vous en procurer. Nombre d’entre eux sont produits chez nous et disponibles à des prix très abordables. Et c’est tant mieux quand on sait que l’efficacité réside dans la régularité.

Pourquoi consommer des superaliments?

Parce qu’aujourd’hui nous croulons sous les aliments de mauvaise qualité avec une valeur nutritionnelle proche du néant. Il est plus aisé de mal se nourrir que de bien manger, enfin en apparence, car quand on se donne un peu la peine, passer de la junk food au bien manger n’est pas si compliqué (si si je vous assure). Il n’est de plus pas nécessaire de passer par l’étape maladie ou maux en tout genre pour prendre conscience des bienfaits d’une alimentation saine. Il est certain que de cette façon, le déclic arrive telle une bonne claque en pleine figure mais est-ce bien nécessaire ?

Notre corps ressent nettement les méfaits d’une mauvaise alimentation, il suffit de s’observer de plus près, pas besoin d’un microscope, un simple coup d’oeil dans le miroir suffit pour détecter une peau terne, des cheveux aux abonnés absents ou des ongles parsemés de tâches blanchâtres qui pourraient laisser penser à un effet de mode mais non. Notre résistance face aux maux de l’hiver est également parlante. Si vous avez souvent la goutte au nez ou la gorge qui gratte (pour ne pas dire un pet de travers) quelques rééquilibrages alimentaires ne seront pas superflus, pour votre bien être (mais aussi celui de votre entourage).

Les superaliments améliorent la santé et donnent de l’énergie, ils permettent de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête. En effet, quoi de plus stimulant que de donner à son corps le bon carburant ?

Quid de mes superaliments préférés

superaliments

Voici mes 10 superaliments préférés, ceux que j’utilise quasi quotidiennement, il y en a d’autres mais je ne vais pas vous mettre la tête au carré (c’est peut-être déjà trop tard) (si c’est le cas, je vous en prie, pas de doliprane).

  • Les algues

Qu’il s’agisse de la spiruline pour l’énergie, de la klamath pour booster le système immunitaire et l’activité cérébrale, ou de la chlorella pour éliminer les métaux lourds, les algues sont des superaliments par excellence.

  • Graines germées

Le must de l’alimentation vivante et très facile à faire pousser soi-même! Véritable concentré d’énergie, riches en vitamines et en enzymes, elles détiennent de nombreux bienfaits selon qu’elles soient de légumineuses, de céréales, de légumes ou d’oléagineux. Elles sont par ailleurs très digestes grâce au processus de germination.

  • Les baies

Qu’elles soient exotiques (Goji, acaï, cranberry…) ou de chez nous (cassis, myrtille, groseilles…), les baies sont bourrées d’antioxydants de qualité.

  • Ail

L’ail ne nous apparait pas comme un aliment très sexy pourtant il possède de nombreuses vertus antibactérienne, antifongique, antivirale, anticholestérol, anticancer, et j’en passe ! Consommé cru, il donnera le meilleur de lui même, une gousse par jour étant largement recommandée.

  • Les produits de la ruche

Pollen, propolis, gelée royale, leur réputation n’est plus à faire. Ils sont de véritables alliés naturels et possèdent chacun de multiples vertus antioxidante, anti-inflammatoire, antiseptique, antivirale, cicatrisante… la liste est longue ! Pour ma part, j’ai choisi le pollen de cyste congelé qui réduit la fatigue et boost le système immunitaire.

  • Curcuma

  • Vinaigre de cidre

Nettoyant naturel contenant beaucoup de probiotiques. Le vinaigre de cidre permet d’améliorer les troubles digestifs, favorise une peau saine et est un anti-inflammatoire. C’est un élixir de jeunesse à ranger dans sa pharmacie.

  • La grenade

Le pouvoir antioxydant du jus de grenade est supérieur à celui des tanins du vin rouge, du thé vert et loin devant les autres jus de fruits frais. Il est anti-inflammatoire, il régule la pression sanguine, fait baisser le cholestérol, prévient aussi les cancers de la prostate (à raison d’un verre par jour) et calme les diarrhées. Attention toutefois si vous l’achetez tout prêt de bien le choisir sans sucres ajoutés.

  • Les crucifères

Brocoli, choux de bruxelles, chou-fleur, excitant n’est-ce pas ? Je peux pourtant vous dire que je les ai mangés sous toutes les formes ! Réputés aliments anticancer par excellence notamment pour le cancer du sein. Ils contiennent des fibres, des vitamines, des minéraux et surtout des phytonutriments qui boostent l’immunité. 

  • Chocolat noir (70% minimum)

Ouf ! Nous sommes sauvés, le chocolat noir entre dans la catégorie superaliment. C’est d’ailleurs un des aliments les plus riche en flavonoïde, une substance antioxydante.  De plus, le plaisir éprouvé est souvent plus fort qu’avec une pâtisserie lambda. Vous ferez le plein de nombreuses vitamines et minéraux tels que le potassium, cuivre, magnesium ou fer qui protègent entre autre de l’anémie, des maladies cardiovasculaires, du diabète… 

Mais la liste est encore longue, avocat, épinard, huile de première pression à froid, thé vert, amandes… et je n’ai fait que survoler leurs bienfaits, n’hésitez pas à vous renseigner davantage.

Comment manger les superaliments?

Vous pouvez les consommer tel quels, c’est d’ailleurs le mieux, sans transformation ni cuisson qui altèrent les nutriments.

Certaines associations alimentaires sont à privilégier pour décupler les bienfaits nutritionnels que nous offrent les superaliments. C’est notamment le cas du curcuma et du poivre, la curcumine étant mieux assimilée avec la piperine.

Vous pourrez également les consommer sous forme de compléments alimentaires, plus concentrés, c’est le cas notamment du curcuma associé au poivre ou de la spiruline.

Vous pourrez les consommer à tous les repas, on évitera cependant de les grignoter, le grignotage n’étant pas recommandé par ici.

Idée recette contenant des superaliments

superaliments

Voici une succulente recette de velouté de lentilles corail à l’indienne concoctée par le blog culinaire parisdepices.com, n’hésitez pas à jeter un oeil à ses autres recettes succulentes comme le Chia Breakfast bowl (açaï, maca, spiruline, cacao cru, cannelle, curcuma, gingembre, lucuma, noix en tout genre, rien que ça !).

Encore des doutes ?

Vous restez sceptiques quant à l’efficacité des superaliments ? Vous avez besoin de preuves concrètes quant à leurs bienfaits ? En France, les effets positifs des superaliments doivent être prouvés pour en porter le nom mais au pire, qu’est-ce que vous risquez ? De manger plus sainement ? Hum, c’est vrai que ça mérite réflexion !

N’hésitez pas à partager si vous avez trouvé cet article intéressant.

Commentaires

  1. Ovdk dit :

    Top cet article

  2. Sab971 dit :

    Merci pour ce bel article très enrichissant et bravo pour ce blog que je vais suivre de très près 😉

  3. Legendre dit :

    Merci pour ces précieuses informations, j’ai hâte d’en lire d’autres

  4. BENSILUM dit :

    Super intéressant, cet article !!! Je vais m’empresser de mettre certains de ces superaliments dans ma cuisine quotidienne !
    Merci Cindy !

  5. Rachid dit :

    topissimmo 😀 je classe ce fameux vinaigre (de cidre) au rayon des nettoyants-magiques depuis des lustres…la grenade, c’est exceptionnel. A condition de la trouver clean et pas inondée de pesticides.
    Ce blog est génial et me rend beau depuis cet après midi…

  6. ANNE dit :

    Super comme article! Je prenais le matin spiruline et pepin de pamplemousse, j’avais complètement oublié le vinaigre de cidre!

  7. Bravo je découvre seulement ton blog…au grès de mes recherche sur le curcuma…que j’adore! Bien sur c’est avant tout un choix culinaire pour moi car il me rattache à la demeure de ma belle famille dans les îles…c’est de la couleur, du bien être et de la gaîté rien qu’en consommant du curcuma…
    Il faut bien sur prendre garde à la provenance des produits (je plaide pour la curcuma de luxe de La Réunion..;et après tout c’est chez nous!!)
    Je viens d’ailleurs de lancer mon blog sur les astuces naturelles et les tisanes de chez moi…

    1. Curcumabox dit :

      Hello ! désolée de répondre si tard, j’avoue avoir un peu déconnecté du blog cet été, pour mieux repartir ! j’ai regardé ton blog insulanatura.com qui à l’air très intéressant ! j’ai hâte de découvrir la suite et tes recettes au curcuma car tu prêches bien entendu une convaincue 🙂 merci pour ton message et au plaisir de te lire. Et oui, j’ai eu la chance de découvrir le curcuma de la réunion qui est délicieux !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *