CurcumaNews

5 tendances qui font mal


Je vous fais un focus sur 5 tendances néfastes qui peuvent être remodelées pour votre plus grand bien. Elles reprennent les 4 règles naturopathiques pour une bonne santé à savoir bien manger, bien dormir, bien bouger et être serein. Une vie de panda quoi. Ah non, le panda a remplacé « bouger » par « chiller ».

5 tendances qui font mal

Ça chill pas mal un panda

Avoir une alimentation trop carnée

Autant le dire tout de suite, je suis une ancienne grosse carnivore (et oui j’ai mon lot de casseroles). Je parle donc en connaissance de cause. J’ai réduit ma consommation de viande par mille et ça ne me rend ni triste ni frustrée.

Le débat fait rage entre vegans et carnivores, les uns et les autres ne comprenant pas leur agressivité et leur sectarisme respectifs. Les carnivores tournant en dérision les vegans (et les végétariens) et ces derniers fustigeant ces ogres bouffeurs de sang.

Pourtant le constat est alarmant et je pense qu’il n’est plus possible de fermer les yeux. On baigne dans la grande boucherie. Rares (je n’ai pas dit inexistants) sont les petits éleveurs qui prennent soin de leurs bêtes, qui respectent les cycles de gestation, le temps de sevrage, l’alimentation originelle des animaux… Les scandales  pleuvent et personnes n’a pu échapper aux images qui tordent le bide. J’en avais déjà conscience à l’époque mais j’étais dans mon rôle de carnivore et je m’y tenais à la perfection (faire la sourde oreille).

Aujourd’hui je ne suis ni vegan, ni végétarienne, ni carnivore, ni crudivore. Je suis un mix de tout ça. Appartenir à un clan ne m’intéresse pas. Je fais au mieux. Je consomme de la viande 2 fois par semaine max et quasi exclusivement blanche (non pas que les conditions d’élevage du poulet soient plus jouissives que celles du boeuf). Je sélectionne le label bleu blanc coeur, qui garanti des conditions d’élevage correctes, une bonne alimentation riche en oméga 3 (réduction du soja à l’origine des déforestations et d’une surconsommation d’omega 6), traçabilité et qualité du produit. Comparez un filet de poulet bleu blanc coeur avec un filet lambda et ça vous sautera aux yeux.

lait produits laitiers

On sait que l’alimentation de tout ce bétail est à l’origine de catastrophes écologiques. Déforestation pour aménager plus de champs de soja destiné au bétail, famine dans de nombreux pays soumis à cet enfer carné, déversement de toujours plus de pesticides, contamination des sols et des rivières… Nous sommes dans la déraison. Il est loin le temps où nos grands parents ne consommaient de la viande que pour les grandes occasions. L’occasion est aujourd’hui devenu la norme et c’est bien regrettable.

D’autant que toute cette barbaque est en plus néfaste pour notre santé. Où comment se tirer une balle dans le pied et s’auto-empoisonner. Riche en gras et en omega 6, elle est à l’origine de nombreuses maladies dîtes « de civilisation », liées aux changements des modes de vie (diabète, obésité, cancer, maladies cardio-vasculaires, sclérose en plaque…). Elle provoque un terrain inflammatoire qui est le lit de la maladie.

Je ne dis pas que la viande provoque des maladies, c’est encore une fois l’excès qui est pointé du doigt. Il faut trouver la juste mesure. Non, manger de la viande tous les jours n’est pas une nécessité, il existe d’autres sources de protéines, qu’elles soient animales (poissons, oeufs, fruits de mer) ou végétales (lentilles, pois chiche, spiruline…la liste est longue).

En consommant moins de viande vous l’apprécierez davantage. L’assiette en occident est faussée, une pauvre feuille de salade qui squatte autour de sa côte de boeuf… La viande, comme dans de nombreux pays, devrait servir de condiment, en petite touche pour rehausser un plat et de façon occasionnelle. Même si je ne suis pas vegan, la plupart des recettes que je propose sur le blog le sont (pas toutes car j’utilise des oeufs). Je n’utilise aucun produits laitiers et carnés car je me refuse à promouvoir cette déraison et cette surconsommation (voir l’article je consomme vs je ne consomme plus).

Doit-on culpabiliser de manger de la viande ? La culpabilité est un mauvais sentiment à bannir de son vocabulaire mais il faut au moins se poser les bonnes questions et ne pas avoir peur d’élargir son horizon. Si vous êtes du genre à vous dire (je l’étais) « je ne regarde pas les images trash, sinon je ne mangerai plus rien », ce n’est pas une bonne raison. Rester aveugle par confort et sous prétexte qu’il nous faut notre dose de steak journalière est trop facile. Et puis en vrai « je ne mangerai plus rien » c’est un peu une hérésie non ? Au pire vous mangerez moins et mieux, mince, ça se tente.

Limitation et choix sont les maitres mots.

Cette vidéo est un petit bijou, elle est gravée dans ma tête. La musique « In the Hall of the Mountain King » d’Edvard Grieg, est envoutante.

https://www.youtube.com/watch?v=WfGMYdalClU

Vous pouvez aussi, si vous ne l’avez pas déjà fait, regarder le film Demain de Cyril Dion qui nous montre que des solutions existent. Ça donne vraiment envie d’essayer.

Grignoter devant la télé

Le combo gagnant. Sans refaire un laïus sur ce que nous apporte la télé (………….)(voilà), et qui serait trop personnel et donc inutile, parlons plutôt de la facilité à grignoter devant l’objet. 

Le grignotage est une des plus mauvaise habitude qui soit. On en parle surtout dans le cadre des régimes alimentaires parce que, bien entendu, ça fait grossir. Mais on ne parle pas assez des conséquences néfastes sur l’organisme.

La digestion est un processus long et fastidieux qui requiert beaucoup d’énergie. Pendant que le corps est occupé à digérer, le système immunitaire est moins efficace, car il a moins d’énergie. Si en plus, vous ne lui offrez aucune accalmie votre corps se fatigue, votre vitalité baisse. La digestion dure entre 4 à 5 heures pour l’adulte, 3 heures pour l’enfant (environ). Si pendant la digestion vous ajoutez un nouvel aliment à votre bol alimentaire, ne serait-ce qu’une amande, celui ci se reprogramme et la digestion repart à zéro. Sale coup pour le métabolisme.

Le grignotage est un fléau pour les enfants qui aujourd’hui ingèrent de la nourriture en permanence. Leur corps ainsi sollicité (un crouton de pain par là, un bonbon par ci, une olive par là) se fatigue et ils tombent malades très facilement. Leur système immunitaire est moins efficace.

La télé favorise ce problème en nous plongeant dans une torpeur et un ennui qui nous pousse à la consommation.

Solution ? Arrêter la télé ? Ça, ça vous regarde, je n’entrerai pas en guerre contre vos convictions. Sachez simplement que si vous êtes pris d’envies compulsives, mieux vaut manger un bon dessert à la fin de votre repas, plutôt que de vous priver et de craquer par la suite. D’autant que le sucre prit en fin de repas est assimilé plus lentement et provoque moins de pic de glycémie néfaste à votre santé.

5 tendances qui font mal

Ah bin j’ai pas pu m’en empêcher

Ne pas bouger

Le calcul est simple. Si l’on dépense moins de calorie que ce que l’on ingère, on grossit et on s’encrasse par la même occasion.

Nous sommes équipés d’un corps mobile. Notre machine n’est pas faite pour l’immobilité sinon elle fonctionne moins bien, elle rouille.

Evitons de nous laisser porter par le système, prenons l’escalier plutôt que l’ascenseur, blablabla, BOUGEONS !

Surtout si vous avez un travail sédentaire, assis derrière un écran. Consacrez-vous 20 minutes le soir par exemple pour dénouer tout ça et libérer votre tête. Je vous mets le premier lien que je trouve sur internet et que j’ai déjà testé, pour un yoga du soir, très facile et très bénéfique. Il permet à l’énergie de recirculer entre le haut et le bas de votre corps quand celui ci a été coupé en deux toute la journée en position assise (il existe plein d’autres liens si les postures, la voix ou la musique ne vous conviennent pas).

Je vous parle de yoga car c’est pour moi une grande découverte qui m’apporte beaucoup de bien. A vous de trouver ce qui vous correspond. Par ici un article pour vous motiver.

yoga

https://www.youtube.com/watch?v=XTR3ui3zUzQ

Négliger son sommeil

Ah ma grande faiblesse. Un pet de mouche suffit à me réveiller. Je ne dors jamais vraiment je somnole. C’est pourtant pendant notre sommeil que le corps se régénère, qu’il recharge ses batteries.

Le sommeil est généralement perturbé de deux manières. Soit vous cogitez trop avant de vous endormir, vous n’arrivez pas à couper le moteur et ne trouvez pas le sommeil. Soit vous vous réveillez en pleine nuit.

Le deuxième point peut-être lié à un problème de digestion, vers 2-3h du matin, c’est le moment où le contenu du bol gastrique passe dans l’intestin. Si l’estomac n’a pu remplir correctement sa tâche (repas inadéquate) le passage risque d’être compliqué. Il faudra peut être penser à soigner son foie (cure de détoxination 2 fois par an pour faciliter son travail) et surtout procéder à un rééquilibrage alimentaire. Le repas du soir devant être simple dans la mesure du possible.

Il existe de nombreuses méthodes pour trouver un sommeil plus facilement (écrire un article avant d’aller au lit comme je le fais n’en fait pas parti, mince). Un de mes tout premier article traitait déjà du sujet ici.

Le yoga du soir vu précédemment peut vous y aider (relaxation). Il existe aussi des techniques de méditation comme le body scan ou encore de respiration comme la cohérence cardiaque.

Je vous présente ces 2 techniques car je les connais bien, il y en a bien sur d’autre.

  • Le body scan ou balayage corporel

Il s’agit d’une véritable analyse de son corps (d’ou le scanner) à pratiquer avant d’aller se coucher, au calme, ou à n’importe quel autre moment opportun. En détournant votre attention du stress et des tensions accumulés au cours de la journée, il vous aidera à vous apaiser. Vous écoutez votre corps et vous vous reconnectez avec lui. Les informations qu’il vous envoie régulièrement ne passeront plus inaperçues. Consacrez lui 20 à 30 minutes. Commencez par exemple par le bas de votre corps, du bout de l’orteil, en passant par les organes et jusqu’à la pointe des cheveux . Quelles sensations ressentez-vous ? Etes vous tendu, sentez-vous les draps peser sur votre corps ? Avez-vous chaud ou froid ? Toutes les informations sont utiles. Observez- les. Les pensées se mêleront à votre analyse mais laissez-les couler. Il est possible que vous n’arriviez pas au bout du scanner et que vous tombiez dans un sommeil de plomb.

Si vous pratiquez le body scan régulièrement vous serez plus à l’écoute de votre corps et vous n’alimenterez plus votre stress.

Je n’ai fait qu’effleurer la technique, d’autres en parle bien mieux que moi. Il existe même des séances audio guidées sur le net, n’hésitez pas à commencer de cette façon. C’est une première approche de la méditation, si vous accrochez, essayez d’aller plus loin dans la démarche, c’est magique.

  • La cohérence cardiaque

Cet exercice m’a servi de nombreuses fois, pour l’endormissement mais aussi en grosse période de stress pour calmer le rythme cardiaque. Mis sur le devant de la scène par David Servan Schreiber dans son livre « guérir », il est aujourd’hui très utilisé.

La cohérence cardiaque permet de contrôler sa respiration et influe sur le stress, l’anxiété, la dépression, la tension artérielle… Le cerveau et les émotions agissant sur le rythme cardiaque et pouvant le perturber.

Il s’agit de 5 minutes de respiration rythmée, en postion assise, que vous pouvez pratiquer avant de vous coucher (ou n’importe quand si vous en ressentez le besoin).

Cette technique va vous permettre d’obtenir des battements de coeur plus réguliers ce qui aura pour effets de vous apaiser.

Testé et approuvé de nombreuses fois !

Voici une vidéo que vous pouvez suivre, il en existe beaucoup d’autre.

https://www.youtube.com/watch?v=22deFxgJF4Q

Ecouter un enregistrement de bruits de la nature est aussi redoutablement efficace et d’une simplicité enfantine.

sommeil

Chiller n’est pas réservé qu’aux pandas

Mal gérer ses émotions

Les émotions néfastes telles que la colère, la rancoeur, la culpabilité, la haine, la jalousie, enfin vous voyez, sont très mauvaises pour notre santé.

peurrr

Ses sentiments que nous entretenons envers les autres (et parfois envers vous même) nous empêchent de vivre pleinement et nous enferment. Ils nous causent du tort à NOUS, les autres s’en moquent pas mal, qu’ils le méritent ou non.

Pardonner, lâcher prise, ne pas vouloir tout contrôler, accepter de ne pas être parfait, sont autant de choses à mettre en place pour ne pas les alimenter.

Vous connaissez la pensée positive ? Théorie new âge qui pour ma part n’a pas pris une ride, je tâche de me l’appliquer tous les jours et j’en ressens beaucoup de mieux être (je vous recommande la lecture du best seller de Louise Hay « la pensée positive »).

En médecine chinoise, chacune des émotions est reliée à un organe. Si elles sont déséquilibrées elles peuvent causer des maladies. Aucune distinction n’est faite entre le corps et l’esprit.

Si vous vous sentez débordée émotionnellement n’hésitez pas à rencontrer une personne compétente qui pourra vous aider à démêler tout ça. Il ne sert à rien de balayer la poussière sous son tapis, il faut la sortir, vider son sac.

J’ai eu mon lot de sentiments refoulés à évacuer, je n’y serais pas arrivée toute seule.

Sinon, crier un bon coup dans la forêt de toutes ses forces, c’est magique ! Vous risquez d’effrayer quelques biches au passage mais le spectacle en vaut la chandelle ! (ça m’est arrivé).

peur

Mais si, vous allez y arriver

Un petit dernier pour la route

On respire ! L’oxygénation c’est la vie !

oxygénation

Commentaires

  1. caroline coll ribes dit :

    Encore une fois, avec un humour bien à toi, c’est simple ,clair ,juste et précis.
    Vive Cindy
    Je t’embrasse

  2. Bichon dit :

    Ca c’est bien dit !
    Reste plus qu’à suivre le modèle …
    Bon personnellement un petit coup de gueule de temps en temps ça me défoule !

    Bravo pour cette prose intelligente !
    Bises

  3. Le Berre dit :

    Un grand merci pour votre blog😊 il me fait du bien, il m’inspire!

  4. Ln dit :

    Que c’est agréable de lire votre blog ! On s’y retrouve tellement… Merci cela aussi fait parti de la thérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *