CurcumaNews

5 astuces pour un quotidien plus green #2


Nous avions déjà vu 10 astuces pour un quotidien plus green #1, continuons notre tour d’horizon.

Lorsque l’on commence à faire attention, on entre dans un cercle vertueux (l’inverse est aussi possible quand on ne fait attention à rien) et on se prend vite au jeux. Comment pourrais-je mieux consommer ? Est-il possible d’acheter moins ? Comment pourrais-je jeter moins de poubelles ? Les familles zéro déchet ou presque ça existe, et de plus en plus. J’avoue que j’aimerais secrètement partir vivre à la montagne, disposer d’un compost dans un énorme jardin, faire mes propres légumes, mes propres laits végétaux, mes propres gâteaux…Bref, ne plus rien acheter contenant un emballage. Ne plus rien jeter de façon inutile. Composter, recycler, réutiliser.

Je vous dis ça et en parallèle je lance des box ! Ah, la belle histoire. Pourtant, j’ai pensé mes box et continue de les penser pour qu’elles soient recyclables et réutilisables. Mon livret imprimé sur du papier recyclé et chez un petit imprimeur, ma box recyclable en boite à thé, le carton d’envoi réutilisable, je fais au mieux pour que rien ne soit jeté ou gaspillé. Et j’essaierais toujours de faire mieux en vous livrant plein d’astuces pour tout faire soit même.

Et puis il faut s’adapter à son environnement. Je ne vis pas à la montagne mais au coeur d’une ville qui grouille de tout. Je n’ai pas de jardin et donc pas de compost énorme. J’achète parfois des trucs inutiles. Bref, la perfection n’est pas mon double mais je tente de m’améliorer. Et à chaque fois, je pousse le bouchon un peu plus loin. La montagne n’est peut-être plus si loin finalement. Elle m’attend c’est sur. Je me prépare et j’arrive.

Stop la pub

1ère astuce on ne peut plus simple, coller un autocollant stop la pub sur sa boite aux lettres. Et oui, on le dit, on y pense très fort mais on oublie souvent. Et à chaque fois que l’on regarde la boite aux lettres du voisin avec son autocollant et vide de toutes ces brochures inutiles, on se dit je rentre chez moi et je l’imprime ! Puis on s’attelle à un truc plus urgent (faire pipi par exemple) et on oublie. Voilà.

Aller hop, je vous mets un autocollant lambda en copie et vous l’imprimez et vous le collez. Et on en parle plus.

Le plus dur dans tout ça ? Annoncer à ma fille qu’elle ne pourra plus jouer à la madame du restaurant avec les prospectus de sushis (je l’emmènerai ramasser quelques glands en forêt pour la consoler).

5 astuces pour un quotidien plus green

Utiliser des emballages alimentaires réutilisables

Ma nouvelle passion. J’ai acheté des emballages alimentaires en tissu recouvert de cire d’abeille et je suis conquise !

Du coup, j’en ai fait des homemade, c’est simple, facile et ils sont réutilisables à l’infini. Dès qu’ils commencent à fatiguer, remettez un peu de cire.

Armez-vous d’un fer à repasser, de papier sulfurisé non traité et non blanchi, de jolis carrés de coton bio ou alors déjà lavés de nombreuses fois (les tissus imprimés jolis sont rarement bio, les cotons écrus sont plus sûrs mais moins clinquants, en même temps, le brocoli se moque pas mal de cette tenue d’apparat). Répartissez quelques grains de cire d’abeilles sur le tissu et faites les fondre avec votre fer entre les feuilles de papier sulfurisé. La cire fond très bien et imbibe tout le tissu, pas la peine de le faire de l’autre côté.

Vous pouvez commencer par en tester un du commerce et voyez si vous êtres conquis ou non.

Voici un tuto très rapide (et très moche) simplement pour que vous vous rendiez compte de la facilité de ce DIY.

Avec ça, je rattrape le coup des prospectus car ma fille est ravie de m’aider et d’emballer les aliments. Elle joue maintenant à la madame de l’emballage.

Quel intérêt ? Un emballage hermétique, 100% naturel et lavable car il résiste à l’eau (à l’eau froide avec un peu de savon noir, je vous en parle au point suivant) et compostable !

Ils remplacent le cellophane et l’aluminium qui sont tous deux de gros pollueur. Rien de pire pour l’environnement que toutes ces boulettes de cellophane que l’on jette 3 fois par jour ! Et cerise sur le gâteau, fini de passer 3 plombes à essayer de choper le bout du rouleau (oui ça sent le vécu mais c’est fini, tout va bien maintenant).

Les emballages prennent la forme souhaitée et la garde en refroidissant. Ils suffit de les laisser à l’air ambiant pour qu’ils retrouvent leur souplesse.

Vous pourrez tout emballer, vos légumes entiers ou coupés, recouvrir vos plats…Ils resteront protégés et frais plus longtemps sans altérer leur goût.

wrap en cire

Acheter en vrac

Grâce à vos emballages maison, aller directement chez les commerçants et faites emballer vos provisions dedans.

Vous pourrez aussi réaliser vos sacs en tissus réutilisables et glisser directement votre vrac dedans. Dans la plupart des magasins bio, il existe des rayons en vrac pour les céréales, les graines, les gâteaux, les oléagineux…. Faites-vous plaisir avec de jolis sacs que vous styliserez à votre goût. Un pour le riz, un autre pour le quinoa et un pour les biscuits maison.

En réalisant vos biscuits à l’avance vous éviterez aussi d’acheter des paquets de gâteaux avec un milliard d’emballage. Je vous l’expliquais dans l’article précédent, mieux vaut acheter des aliments peut emballer voir pas du tout (en vrac) et vous servir de vos petites créations.

N’est-ce pas grisant de sortir quelque chose de ses dix doigts et de s’en servir tous les jours de façon utile et écologique ? La planète vous dit merci pour votre implication et même si votre couture est approximative, elle ne vous en tiendra pas rigueur.

A vous de jouer !

wrap en cire

Remplacez vos savons par un savon unique

Je veux parler du savon pour le sol, la vaisselle à la main, les moquettes, la cuisine, la salle de bain. Il existe à notre portée une petite pépite du doux nom de savon noir. Il peut servir pour tous ces emplois.

J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur le blog (les produits ménagers et dans le précédent article sur les astuces green ici) les produits ménagers toxiques sont à bannir de votre maison. Il y a suffisamment de pollution extérieure pour en rajouter à l’intérieur.

Le savon noir comme ses potes vinaigre blanc et bicarbonate de soude (la fine équipe) sont vos meilleurs alliés pour le ménage et croyez moi, c’est une pro du ménage qui vous parle (oh le vilain mensonge).

Faites le tri dans vos placards, vous verrez, ça fait du bien.

ménage green
L’équipe de winners
ménage green
L’employé du mois

Jouez au minsgame défi minimaliste, la magie du rangement

Vous connaissez ?

Vous vous lancer dans un mois de défi pour faire le tri. Le jeu minimaliste lancé par Joshua et Ryan du blog The Minimalists consiste à désencombrer son intérieur. on se libère d’une chose le 1er jour, de 2 le deuxième jour, de 20 le vingtième jour et ainsi de suite pour arriver à 30 choses le 30ème jour. Le tout cumulé bien sur (1 + 2 + … + 24 + 30). Non non, ça n’a rien d’infaisable vu les quantités de trucs divers et variés de l’on accumule.

Le but n’étant pas de jeter mais de recycler, vendre, donner, trouver une utilité à tout ce fatras.

J’avais déjà opéré un tri drastique dans mes cosmétiques mais je compte bien continuer. Je vends ou donne aussi plein de vêtement sur les sites appropriés (ça sert à quelqu’un d’autre et ça me paiera mes prochaines vacances ! Ou ça ? A la montagne bien sur). Pour les vêtements que vous ne pouvez pas donner, recyclez-les en emballage alimentaire (bon du coup ça ne rentre pas dans le jeu puisque ça ne sort pas de chez vous mais c’est utile).

cosmétiques
Le triste bordel des cosmétiques

Allez, il y a bien un chapitre que vous souhaiterez mettre en application ?

A bientôt pour d’autres astuces green #3

Les 10 premières astuces green par ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *